La consultation publique du 17 avril dernier fut l’occasion pour l’arrondissement de LaSalle et les promoteurs de l’Îlot Wanklyn, Merlin immobilier, d’expliquer leur projet en détails.

Laura-Ann Palestini, conseillère de l’arrondissement LaSalle, et Sylvie Champagne, chef de la division urbanisme, permis et inspections, accompagnées de l’équipe de Merlin immobilier, ont présenté le projet de l’Îlot Wanklyn à la centaine de résidants présents à la consultation publique qui a eu lieu à l’hôtel de ville de LaSalle, le mardi 17 avril dernier .

Loin de prêcher à une foule convertie, les responsables derrière l’Îlot Wanklyn ont passé au peigne fin chaque aspect de celui-ci afin de répondre aux questions et inquiétudes de certains résidants qui, comme on a pu le constater, sont nombreuses.

Les responsables derrière ce projet qui occupera la zone délimitée par la rue Wanklyn, la rue Jean-Milot, l’autoroute 138 et la ruelle Cherry Lane, ont voulu démontrer, entre autre, par le plan d’intégration architectural, comment le nouveau développement améliorera le secteur. Parmi les objectifs, on compte la diversité d’offre pour les logements, la création d’espaces d’habitation pour les familles, l’intégration harmonieuse avec les quartiers voisins ainsi que son impact, un aspect qui semble être un enjeu majeur pour bien des citoyens. Rappelons que l’îlot comptera plus de 755 unités, incluant condos et logements communautaires, réparties en quatre phases, la construction s’échelonnant sur quatre années.

Toujours les mêmes craintes

Comme ils l’avaient fait savoir, entre autres, lors de la séance du conseil du 2 avril dernier, plusieurs citoyens craignent que le développement ait un impact négatif sur le secteur et ses habitants. Par exemple, plusieurs ont soulevé la question du bruit occasionné par les travaux encourus, problème qui fut qualifié d’inhérent à n’importe quelle construction par les responsables du projet. Toutefois, ces derniers promettent que la situation sera sous contrôle. Ainsi, les heures d’exécution des travaux seront, selon l’arrondissement, bien encadrées afin de créer le moins de désagréments possibles.
D’autres personnes présentes semblaient aussi préoccupées par les problèmes de circulation qui pourraient surgir à la suite de la construction de ce projet d’envergure. Selon les responsables du projet, cette crainte ne serait pas fondée, une étude prouvant que ce nouveau développement aura peu d’impact sur la circulation dans le secteur.
Reste toutefois la question du transport en commun dans les environs, qui est un élément qui reste à être développé avec la STM.
Finalement, d’autres citoyens ont affirmé ne pas comprendre pourquoi le public était consulté seulement maintenant, soit près de deux ans après que le projet de l’Îlot Wanklyn ait été mis sur pied.
De son côté, Sonja Sunsjar, depuis le début fermement opposée au projet dans sa forme actuelle, s’est interrogée à savoir si les commentaires et inquiétudes des citoyens étaient réellement étudiés par l’arrondissement dans ce dossier.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!