Chaque 1er juillet, les quelque 225 000 foyers montréalais qui déménagent génèrent près de 60 000 tonnes de déchets. Une grande partie peut être récupérée dans les sept écocentres de Montréal. À l’écocentre LaSalle, les citoyens peuvent également rapporter leur plastique n°6, communément appelé polystyrène.

Celui-ci pourrait être transformé en cadres photo, cintres, pots et caissettes à fleurs, corniches, pièces moulées, panneaux isolants, emballage de protection et fournitures de bureau, entre autres.

Ce projet-pilote a été mis en place par l’Association canadienne de l’industrie des plastiques (ACIP) et la Ville de Montréal pour récupérer cette matière qui ne l’est pas encore par les collectes de matières recyclables régulières.

«En apportant leurs produits de polystyrène postconsommation à l’écocentre LaSalle, les Montréalais, et en particulier ceux qui déménageront, posent un geste responsable en détournant cette matière des sites d’enfouissement et en permettant son recyclage», indique Paul Aucoin, directeur du développement des affaires de l’ACIP.

Jusqu’au 30 septembre, grâce au projet-pilote «À la recherche du numéro 6», les Montréalais peuvent rapporter leurs articles en polystyrène nettoyés et libérés de leur emballage, de leurs étiquettes, leurs tampons absorbants et leurs couvercles en aluminium à l’écocentre LaSalle, situé au 7272, rue Saint-Patrick. On reconnaît les articles en polystyrène à leur triangle portant le chiffre 6 à l’intérieur.

En visitant ville.montreal.qc.ca/ecocentres, les citoyens peuvent consulter la liste des produits en polystyrène acceptés.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!