TC Media - Archives La mairie de LaSalle.

La budget de fonctionnement 2015 déposé par l’administration Coderre le 26 novembre se traduit pour les propriétaires résidentiels laSallois par des hausses moyennes des charges fiscales de 2,9%, soit environ 60$ pour un condo et 85$ pour une résidence unifamiliale.

À LaSalle, en 2015, le compte de taxes foncières moyen d’un condo sera de 2190$ et celui d’une maison unifamiliale s’élèvera à 3500$, soit un montant moins élevé que dans 12 autres arrondissements, où le compte foncier moyen s’échelonnera de 3588$ à 10 150$.

La tarification de l’eau sera maintenue à 40$ par logement pour la consommation de base et la tarification des matières résiduelles demeure fixée à 100$ par logement. Contrairement aux taxes foncières, ces tarifications sont chargées à l’ensemble des ménages, qu’ils soient propriétaires ou locataires.

Du côté des immeubles commerciaux, industriels et institutionnels, la hausse moyenne des charges fiscales sera de 1,5%, à mi-chemin des 19 arrondissements. Cette hausse sera supérieure à LaSalle dans huit arrondissements et inférieure dans les huit autres.

Le maire Denis Coderre, et le président du comité exécutif, Pierre Desrochers, ont déposé au conseil municipal du 26 novembre le budget de fonctionnement de Montréal pour 2015, qui se situe à 4 882,6M$, en baisse de 12,8M$ par rapport au budget de 2014.

Cela représente une diminution de 0,3% des dépenses de la Ville par rapport au budget 2014 et constitue une première depuis la création de la nouvelle Ville en 2002. Ce budget devra être adopté en séance du conseil, le mercredi 10 décembre.

Rattrage attendu et nécessaire
Le principal impact de ce budget sur LaSalle est d’amorcer l’ajustement à la hausse du financement de LaSalle, sur cinq ans. Dans le cadre du refinancement des arrondissements, LaSalle recevra 1,898 millions $ par année pendant cinq ans. En 2019, LaSalle devrait enfin recevoir le plein financement pour son fonctionnement.

«C’est un grand soulagement de voir la dotation historique inéquitable de notre arrondissement commencer à être corrigée», a déclaré la mairesse Manon Barbe. «L’étalement sur cinq ans ne règlera pas nos problèmes d’un coup, mais nous pourrons préparer les prochains budgets sans couper davantage et planifier l’allègement du fardeau fiscal des LaSallois».

Le budget de la Ville de Montréal prévoit une diminution des effectifs, qui devraient diminuer de 10% d’ici quatre ans. En 2015, les emplois abolis représentent 410 années-personnes pour l’ensemble de la Ville. La participation de LaSalle à cet effort de réduction est de six années-personnes.

Variation moyenne de 2% sur cinq  ans
L’établissement d’une moyenne sur cinq ans permet de mieux juger de la variation du taux de taxes. À LaSalle, pour le secteur résidentiel (moins de six logements), la variation moyenne des taxes foncières des cinq dernières années représente une hausse de 2% par année, égale à la hausse des prix à la consommation.
@R:En tenant compte de la hausse moyenne de 2,9% prévue pour le secteur résidentiel en 2015, la variation moyenne sur six ans est de 2,1% annuellement.

Variation sur 5 ans des taxes foncières résidentielles
2010: moins 1,6%
2011: 4,1%
2012: 3,4%
2013: 2,3%
2014: 1,8%
Moyenne en cinq ans: 2$

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!