Collaboration spéciale Le CDEC Lachine-LaSalle opère sur la rue Notre-Dame à Lachine.

Les compressions budgétaires du gouvernement du Québec contraignent la Corporation de développement économique et communautaire (CDEC) LaSalle-Lachine à supprimer trois postes au sein de son équipe à compter du 1er avril.

«Nous perdons le financement d’un programme complet d’Emploi-Québec. Si l’on accumule cette perte et celles que nous avons subies au printemps 2014, il nous était impossible de continuer à plein régime et c’est avec regret que nous avons dû procéder à des mises à pied de notre équipe», a confirmé le président de la CDEC LaSalle-Lachine, Pierre Arseneau, qui s’inquiète de la perte d’expertise au sein de l’équipe de travail qu’entraine ces départs.

Des services pertinents
La CDEC LaSalle-Lachine fait face à des restructurations au niveau des ressources humaines en raison de diverses coupures de financement depuis juin 2014. Si l’organisme a toujours su réorganiser sa distribution de tâche pour pallier au manque de personnel, cette dernière coupure ne laissait place à aucune reconfiguration.

«Nos services à la population en souffriront, c’est certain, déplore le directeur général de l’organisation, Henri Chevalier. Il nous sera impossible de maintenir le même rythme et offrir les mêmes services et pourtant la situation locale ne s’est pas améliorée», déplore M. Chevalier.

En plus d’offrir des services d’aide à l’emploi pour diverses clientèles, la CDEC LaSalle-Lachine oeuvre à développer des projets dans le but de structurer et renforcer la communauté. L’organisme a d’ailleurs participé à la mise sur pied du camp de jour communautaire Le Phoenix de Lachine.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!