Hugo Lorini - TC Media Bob Cordner, 83 ans.

Même à l’âge vénérable de 83 ans, rien n’arrête le LaSallois Robert «Bob» Cordner, un adepte de la course à pied depuis 70 ans qui participera à la 36e édition de la Course et marche populaires de LaSalle le 29 mars.

«J’ai pris part aux 35 éditions de la Course populaire et j’y serai encore cette année parce que je ne peux pas m’en passer», déclare-t-il.

Celui qui a remporté une bonne centaine de courses au Québec, en Ontario et aux États-Unis, est toujours animé par la même passion et s’entraîne trois fois/semaine avec le Club des Kilomaîtres de LaSalle.

Rencontré à l’école Pearson Adult and Career Centre, Bob a exhibé quelques-unes de ses médailles provenant du Vermont, d’Ottawa et de Montréal. Des coureurs de son équipe ont admiré ces médailles, mais l’aîné du club ne tient pas à exhiber ses réussites. «C’est exceptionnel que je les amène en public, mais elles font partie de mon histoire»

Un homme en santé
Robert Cordner est un homme sage qui n’a jamais fumé, même s’il avoue que dans sa jeunesse, il lui arrivait de se «bourrer de friandises».

L’athlète a dû ralentir le rythme à cause d’une blessure au dos. «Les médecins m’ont dit de ne pas courir pendant un an. Je fais de la marche, mais je recommence à courir petit à petit».

Pourquoi courir depuis 70 ans? «Mon but a toujours été de gagner et de me dépasser. Je suis en meilleure santé que des gens ayant 20 ans de moins que moi. Je recommande à tout le monde de demeurer actif parce que ça va prolonger leur vie».

Hauts et bas d’un marathonien
Outre ses conquêtes de médailles, Bob Cordner se souvient d’une course au Vermont, où il s’est fait littéralement voler une médaille d’or par un tricheur ayant court-circuité le parcours. «C’était frustrant et je ne comprends pas que quelqu’un agisse ainsi». Le verdict a été corrigé sur Internet, mais la victoire tardive n’avait plus la même saveur.

Souvenirs marquants
En 1952, Robert Cordner participe aux Jeux olympiques d’Helsinki, en Finlande, en canot. Il ne peut se qualifier en finale. En 1967, il est de l’Odyssée des Voyageurs du Centenaire: cent canotiers font le voyage de Rocky Mountain House, en Alberta, jusqu’à l’Expo 67, à Montréal, en 104 jours. «On ramait de 10 à 12 heures par jour à travers les Grands Lacs».

Sa petite histoire
Né à Verdun, Robert Cordner habite LaSalle depuis 65 ans et a commencé à courir à 13 ans, à l’école Verdun High School.
@R:Ses deux fils sont professeurs d’université à Toronto et il a une petite-fille. «C’est difficile d’avoir mes enfants aussi loin, mais je suis fier car ils réussissent bien leur vie».

Après ses études à l’Université McGill, il dirige une entreprise de construction pendant plusieurs années et est encore propriétaire de certaines d’entre elles.

Outre ses quatre mandats comme conseiller municipal, il est candidat à la mairie de LaSalle en 1999 et subit la défaite par 43 voix.
Passionné des berges du fleuve et de la création du parc des Rapides, il s’oppose au projet Archipel, lorsque Québec veut créer un barrage, menaçant les îles et les Rapides. «L’un des grands combats de ma vie et je suis fier que nous ayons gagné».
Bob Cordner est aussi l’inspirateur du parc Riverside: piste d’athlétisme, terrains de soccer de baseball, terrain de football synthétique, etc.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!