Hugo Lorini / TC Media Gabriel, un jeune autiste de 14 ans, est un véritable passionné du Canadien.

Joueurs, statistiques, histoire du hockey, rien n’échappe à Gabriel, un jeune autiste de 14 ans passionné des Canadiens de Montréal.

Quand on entre dans sa chambre «bleu canadien», difficile de manquer l’édredon aux couleurs des équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) et les différents coussins des Canadiens. Gabriel arbore casquette et t-shirt du CH.

C’est avec beaucoup de fierté qu’il nous présente sa vaste collection: une garde-robe bien garnie de vestes, chandails, pyjamas et même des bas. Gabriel possède aussi de nombreuses cartes de hockey, un jeu Monopoly édition spéciale du Canadien, des rondelles autographiées, des sous-verre, des boîtes aux couleurs du Tricolore, et bien d’autres.

Mon objet préféré, c’est une casquette autographiée par plusieurs joueurs du CH, admet Gabriel. C’est un cadeau précieux d’une amie de ma sœur qui avait gagné un concours.»

Passion depuis trois ans
C’est son ami Fernando qui l’a initié au hockey il y a maintenant trois ans. Gabriel a alors été conquis par l’action et la vitesse du jeu, ainsi que son histoire. Depuis, l’adolescent a été encouragé par son père Ghyslain, qui lui a fourni revues et livres pour lui faire découvrir les légendes du sport, comme les Maurice Richard, Guy Lafleur, Jacques Plante et Jean Béliveau, qui sont parmi ses préférés.

La section sport du journal consultée régulièrement, tout comme l’Internet, lui permettent aussi de suivre l’actualité de la LNH, de parfaire ses connaissances sur les joueurs et leurs statistiques, ainsi que sur le classement des équipes.

Une motivation
Gabriel est atteint de trouble du spectre de l’autisme léger. Son professeur particulier à Cavelier-de-LaSalle, madame Isabelle, tout comme son ergothérapeute Benjamin, utilisent sa passion du hockey pour le faire progresser dans ses apprentissages.

Exercices pour stimuler autant le physique que l’intellect, défis, récompenses, tout est axé sur le sport national.

Le hockey occupe aussi les temps libres de Gabriel. Outre la lecture de revues, il s’amuse avec des jeux vidéo de la LNH. Il rit en nous confiant qu’il «sait comment bien placer les joueurs pour gagner!».

Rencontrer Plekanec
S’il a eu la chance d’assister à cinq matchs des Canadiens au Centre Bell et à plusieurs séances d’entraînement à Brossard, Gabriel n’a pas encore eu l’occasion de rencontrer des joueurs. Son rêve est de serrer la main à son idole, Tomas Plekanec. «C’est un joueur avec beaucoup d’expérience qui est très utile à l’équipe. Il mérite d’ailleurs de devenir le capitaine», affirme-t-il sans hésiter.

Gabriel aimerait bien aussi rencontrer le gardien Carey Price ou mieux, Max Paccioretty, qui «lui aussi pourrait bien avoir un C sur son chandail, parce que son calme pourrait influencer ses coéquipiers».

Prédictions
Gabriel n’était pas né lors de la dernière conquête de la Coupe Stanley en 1993. Mais il prédit que les présentes séries pourraient bien être les bonnes pour le Canadien. Il donne la faveur au CH en sept contre les Sénateurs d’Ottawa.

Selon lui, la tâche risque d’être difficile si la troupe de Michel Therrien doit affronter des équipes comme le Lightning de Tampa Bay dans les rondes subséquentes. Mais avec un peu de chance, et les arrêts clés de Carey Price, le Canadien pourra de nouveau inscrire son nom sur la Coupe et permettre à Gabriel d’assister à son premier défilé de la victoire!

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!