Voici le message qui apparaissait le site de Développement économique LaSalle lundi matin: «Injustice, oppression and War. DARKWAR 2 – Virtual –Maress- Turkhan. Hacked by EvLaT».

Les employés de l’organisme Développement économique LaSalle ont eu une mauvaise surprise à leur retour au travail lundi matin, en découvrant que leur site internet avait été piraté par la cyber-armée turque, un groupe de hackers qui multiplie ces actions à travers le monde.

Lundi, il était impossible d’accéder au site de l’organisme. Une équipe informatique a rétabli la situation peu avant midi. Les autres sites de l’arrondissement n’ont pas été touchés.

«On l’a su en arrivant au bureau. C’est désagréable, mais c’est un phénomène mondial et de plus en plus d’organismes planifient un budget pour le piratage de sites web», selon Amélie Douesnard, porte-parole de Développement économique LaSalle, qui a son siège social à la mairie d’arrondissement.

«Notre site est toujours mis à jour et on ne comprend pas ce qui est arrivé. On a toujours des backups. Il y a des attaques massives depuis un certain temps. C’est mondial et il faut croire que les petits organismes comme le nôtre n’y échappent pas», croit Mme Douesnard.

L’organisme n’est pas visé directement
Il n’y a aucune raison particulière à l’origine de cette attaque. «On se fait dire que c’est très aléatoire et qu’il n’y a pas un lien direct», explique la directrice de l’organisme, Marie-Claude Dauray.

Spécialiste en Technologies et service de l’information, Steve Waterhouse a découvert que les huit sites attaqués faisaient partie du bloc Perséides Technologies, dont le siège social est situé au Saguenay.

L’expert ne croit pas que le piratage visait directement Développement économique LaSalle. «Ces hackers prennent des serveurs au hasard et tombent parfois sur des plages d’adresses qu’ils essaient systématiquement. Ils n’ont aucune idée de qui est derrière ça. Ils activent leur page pour faire passer leur message politique».

M. Waterhouse est d’avis que Développement économique LaSalle est «victime de ce que j’appelle une mauvaise gestion, une mauvaise sécurité de l’hébergeur du site web, qui a de mauvaises pratiques ou qui a oublié de faire une mise à jour».

Au poste de quartier 13 de LaSalle, une porte-parole a déclaré que si une plainte était reçue, le dossier serait transféré à la section des crimes économiques.

«On attend de voir ce que nos informaticiens vont dire. Si on nous conseille de le faire, on va le faire», expliquent Mmes Douesnard et Dauray.

La Turquie dispose de plusieurs groupes hétéroclites de hackers nationalistes, et souvent islamistes. Des informaticiens de talent qui s’en prennent à quiconque égratigne l’image de la Turquie et de l’Islam.

En 2011, les sites des députés et du Sénat de France ont été attaqués par des hackers turcs, qui menaçaient de poursuivre leurs agressions contre les élus qui ont voté la loi réprimant la négation du génocide arménien.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!