Le nouveau Centre local de développement (CLD) Grand Sud-Ouest devra faire du développement économique dans les arrondissements de LaSalle, Verdun et Sud-Ouest avec un budget réduit de 50% et un personnel qui passera de 19 à «huit ou neuf employés».

Le nouvel organisme remplace les trois CLD qui desservaient ces territoires auparavant.

Le budget global des trois anciens CLD se chiffrait à 2,1 M$ et il devrait passer à environ 900 000$. «Je dois faire une offre de services pour un programme d’Emploi Québec et je n’ai pas encore le montant exact, mais ça va tourner autour de ça», explique Marie-Claude Dauray, la directrice générale du nouveau CLD.

Pertes d’emplois
Puisque la nouvelle structure comprendra huit ou neuf postes, certains employés ont déjà perdu leurs emplois.

«Notre processus est transparent pour recruter l’équipe. Mon équipe de démarrage est faite. Je fais des profils de postes que j’enverrai dans les trois organisations et les employés pourront postuler sur ces emplois», explique Mme Dauray.

Le processus est en marche. «Au RESO du Sud-Ouest, il y avait huit employés et il n’y a plus de services aux entreprises depuis avril. À Verdun, ils étaient cinq et certains ont trouvé d’autres emplois», affirme la nouvelle directrice.

La localisation du CLD du Grand Sud-Ouest reste encore à déterminer. Marie-Claude Dauray travaille présentement à partir des bureaux de Développement économique LaSalle, situés à la mairie d’arrondissement.

Un avenir qui reste à préciser
Développement économique LaSalle offre toujours les services d’accompagnement aux entreprises existantes, mandat qui lui est décerné par l’arrondissement de LaSalle.

Son service de démarrage d’entreprises lié au volet CLD continue d’être offert jusqu’à ce qu’il soit transféré dans le CLD Grand Sud-Ouest.

Quel est l’avenir de l’organisme qui opère avec six employés et un budget annuel de 450 000$ ? «On ne peut le dire pour le moment. Le conseil d’administration décidera des nouveaux mandats de l’organisme au cours de la prochaine année», explique Mme Dauray.

Il semble impossible que les six employés actuels conservent leurs postes. «La part de l’arrondissement n’est pas assez grande», souligne celle qui devra assurer une répartition équitable des trois arrondissements impliqués.

La nouvelle directrice de l’organisme regroupé, Marie-Claude Dauray, qui dirige Développement économique LaSalle depuis octobre 2014, se voit confier le mandat de mettre sur pied le nouveau CLD, le structurer, recruter l’équipe et assurer la transition et la fusion des trois CLD.

Néanmoins, elle se montre optimiste. «C’est mon défi pour la prochaine année de bien structurer, d’avoir des processus efficaces pour que l’on puisse, avec une équipe réduite, répondre aux demandes des entrepreneurs de la même façon que nous le faisions auparavant».

Elle est encore directrice de Développement économique LaSalle. «Je monte la nouvelle organisation en même temps que je poursuis mon travail».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!