TC Media Archives Le projet Wanklyn suscite encore des débats.

Pour la première fois, les LaSallois voulant s’opposer au projet de construction de 786 unités sur l’îlot Wanklyn ne pourront le faire par registre ou référendum, ils devront soumettre des mémoires lors des soirées de consultation de l’Office de consultation publique (OCPM) de Montréal.

«Ceux qui voudront déposer un mémoire pourront le faire le 13 octobre et l’OCPM ouvrira des soirées pour en discuter», a expliqué la mairesse Manon Barbe en réponse à au citoyen Steven Laperrière lors de la séance du conseil du 6 juillet.

La projet, financé par les Fonds de solidarité FTQ et ses partenaires, prévoit 119 logements communautaires admissibles au programme Accès Logis, 230 unités de condo, 437 logements et un nouveau parc sur le terrain situé entre la route 138 et les rues Wanklyn, Jean-Milot et Des Oblats.

En 2012, un projet semblable avait été rejeté par une majorité de citoyens des zones environnantes lors d’un registre. Le conseil avait retiré le projet plutôt que d’investir 600 000$ dans la tenue d’un référendum.

Encore des contestations
Farouche opposante du projet, Mme Sonja Sujsnar a rappelé qu’en 2012, le projet Wanklyn se voulait le premier jalon vers un projet plus large appelé projet de la Gare, qui prévoyait de 1400 à 1500 logements, dont des édifices de 12 étages.

Le déplacement de la gare, l’aménagement d’un tramway, un lient de transport collectif reliant la Gare LaSalle à la station de métro Angrignon et la création de voies cyclables faisaient alors partie des plans. «On ne veut pas un quartier Angrignon ici», a lancé la résidente qui craint que le nouveau projet suive la même voie.

La mairesse Barbe a rétorqué que Mme Sujsnar mélangeait les dossiers, entre le schéma d’aménagement et le plan d’urbanisme.

Elle soutient que le schéma d’aménagement n’a jamais changé pour cette section de LaSalle et que le zonage est résidentiel, même si les compagnies Fleischmann’s et Total y ont pignon sur rue.

«Tant et aussi longtemps qu’elles sont en opération, ça va demeurer ainsi. C’est une vision à très long terme. Un jour, peut-être dans 20 ou 30 ans, si elles déménageaient, ce serait souhaitable que ces terrains soient redéveloppés en résidences».

Dans le cas du plan d’urbanisme, la mairesse affirme qu’il n’y a que le dossier de l’îlot Wanklyn et soutient que le projet est totalement différent de celui de 2012. «Le parc n’est pas au même endroit, la rue et les bâtisses ne sont pas disposés de la même façon».

L’OCPM tiendra trois soirées d’information les 15, 16 et 17 septembre à la salle de réception Sofia du 420, avenue Lafleur.

 

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!