TC Media Des travaux qui suscitent le mécontentement.

L’arrondissement de LaSalle impose à la compagnie Construction Morival, en charge des travaux de réfection du stationnement du centre Henri-Lemieux, une amende de 1000$ par jour de retard depuis le 7 septembre.

Appelé à commenter le dossier, le directeur Affaires publiques et Greffe à l’arrondissement, Pierre Dupuis, a déclaré que «les travaux auraient dû se terminer avant la fête du Travail. L’arrondissement est désolé de ce délai hors de son contrôle».

C’est seulement la deuxième fois au cours des quatre dernières années que des pénalités sont imposées à un entrepreneur en raison de délais dans les travaux à LaSalle.

C’est la compagnie Construction Morival qui a obtenu ce contrat en juin, au montant de 180 439,75$. Le chantier a finalement débuté le 10 août et le contracteur avait quatre semaines pour le terminer.

Rejoint par téléphone, un dirigeant de la compagnie qui ne s’est pas identifié, s’est fait avare de commentaires. Interrogé sur les raisons du retard, il s’est contenté de mentionner «que les travaux ont commencé quand la Ville nous a demandé de le faire et devraient être complétés la semaine prochaine».

Travaux à compléter
Jusqu’à maintenant, le système d’égout a été installé et la bordure de ciment entourant le stationnement est terminée.

Les travaux à compléter comprennent l’excavation complète de l’espace de stationnement, l’empierrement de la fondation, l’asphaltage et le marquage sur l’asphalte.

L’espace réservé à Communauto a été déplacé sur la 5e Avenue, au sud de la rue Centrale, à côté des deux espaces existants réservés pour ces véhicules.

Des inconvénients évidents
Situé au 7644, rue Édouard, le centre Henri-Lemieux est le lieu de résidence permanent du Centre du Vieux Moulin, qui œuvre auprès des aînés et qui compte plus de 800 membres de 50 ans et plus, et de l’Aventurlure, un centre de la petite enfance qui accueille 45 enfants quotidiennement.

Directrice du Centre du Vieux Moulin, Hélène Lapierre confirme que ces travaux ont un impact réel sur la clientèle de l’organisme.
«On est content que le stationnement soit refait à neuf, mais on aurait souhaité qu’il soit fait pendant l’été et prêt avant que nos ateliers recommencent».

Même son de cloche chez les parents des quelque 45 enfants qui fréquentent la garderie L’Aventurlure. Sa directrice, Sylvie Tellier, reconnaît que plusieurs parents manifestent leur mécontentement.

«Habituellement, ils utilisent le débarcadère pour les enfants, mais là, ils ne peuvent s’en servir et le stationnement arrière n’est pas accessible», soutient-elle.

Hélène Lapierre et Sylvie Tellier craignent que la situation ne s’aggrave avec la fermeture d’une partie du boulevard LaSalle jusqu’en novembre, entre la 3e Avenue et la 6e Avenue.

«C’est sûr que ça va compliquer la situation», explique Mme Tellier. «J’espère que les gens pourront emprunter la 5e Avenue parce que si le stationnement est prêt et qu’on n’y a pas accès à cause du boulevard LaSalle, ce sera un problème réel», ajoute Mme Lapierre.

Lorsque la saison de spectacles et d’expositions reprendra au cours des prochaines semaines, le centre Henri-Lemieux accueillera souvent entre 750 et 1000 personnes par jour.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!