Pas moins de 45 mémoires de citoyens et d’organismes, dont plusieurs favorables, ont été déposés à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) relativement au projet de 786 logements dans le secteur de l’îlot Wanklyn.

Une quinzaine de mémoires ont fait l’objet de présentations orales lors des soirées d’auditions des 13 et 14 octobre à la salle Sofia, 26 ont été déposés sans présentation orale et six personnes sont intervenues sans mémoire écrit.

Plusieurs organismes sont pour le projet, dont la Maison des familles, la Table de développement social, le Groupe Quorum et des commerçants du secteur. Les opposants sont surtout des citoyens qui dénoncent les édifices en hauteur et les impacts sur la circulation de l’arrivée de près de 800 nouveaux résidents.

Accent sur la santé
Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal accueille favorablement l’ajout de 119 logements communautaires et 230 unités de condos liées au programme d’accès à la propriété, «mais elle doit être arrimée avec le CIUSSS, les commissions scolaires et les organismes communautaires», écrit Dalia Toledano, directrice adjointe, Direction qualité, évaluation et éthique.

Le CIUSSS émet des constations sur l’état de santé dans Dorval-Lachine-LaSalle, selon des chiffres de 2012, démontrant que le territoire était en troisième position pour le taux le plus élevé (37%) de maladies chroniques et pulmonaires. La situation était tout aussi préoccupante concernant l’embonpoint (39,3%) et l’obésité (19,6%, le plaçant au premier et au second rang des CSSS ayant les taux les plus élevés.

Le taux d’effort représente la proportion du revenu annuel brut qu’un ménage consacre à se loger. À LaSalle, ce taux d’effort du tiers des ménages est de 30% ou plus. Près de la moitié d’entre eux ont un taux d’effort de 50% et plus.

Le projet Wanklyn prévoit 786 logements, dont 119 logements communautaires, 230 unités de condos liées au programme d’accès à la propriété et 437 unités locatives ou en copropriété. Les édifices seraient répartis autour d’un parc central et auraient de trois à huit étages, en plus de 727 places de stationnement en sous-sol.

La décision finale aux élus montréalais
L’OCPM prévoit rédiger son rapport final d’ici la fin de l’année et le transmettre aux élus municipaux montréalais qui auront le dernier mot sur le sort du projet Wanklyn.

Les commissaires de l’organisme ont entrepris l’analyse des informations et des mémoires. «Nous prévoyons terminer la rédaction de notre rapport vers la fin de cette année et il sera ensuite remis aux élus», a expliqué le commissaire Bruno Bergeron.

Le rapport final devrait être rendu public dans les 15 jours suivant sa présentation et les décisions appartiendront ensuite aux élus montréalais, a précisé M. Bergeron.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!