Manon Barbe et les élus de son équipe dénoncent la résolution adoptée par Montréal permettant à la Ville-centre de destituer un directeur d’arrondissement, une démarche centralisatrice visant à réduire les pouvoirs des arrondissements, selon la mairesse.

Contactée par TC Media, Manon Barbe affirme vouloir éviter qu’un tel processus devienne pratique courante, en plus de créer de l’incertitude chez les directeurs d’arrondissement.

Absente de la séance du 26 octobre pour cause de maladie, Mme Barbe a confirmé à TC Media qu’elle est contre la motion. «Nous avons été élus pour prendre des décisions avec l’administration en place. Nous travaillons de très près avec le directeur général qui met en œuvre nos décisions et toute cette histoire se rapporte à un incident isolé survenu dans un arrondissement particulier», estime Mme Barbe.

Des pour et des contre
La décision du conseil montréalais ne fait pas l’unanimité chez les conseillers de ville de l’arrondissement de LaSalle. Seule élue de l’équipe du maire Denis Coderre à LaSalle, Monique Vallée a voté en faveur, alors que son confrère Richard Deschamps, du parti indépendant Équipe Barbe Pro Action LaSalle, s’est prononcé contre.

Pour sa part, Monique Vallée est d’avis que la résolution n’est nullement de l’ingérence et constitue un moyen de prévenir des situations problématiques comme celles survenues dans l’Ile-Bizard. «La décision est pour une période limitée de deux ans et c’est une précaution à prendre pour éviter des récidives».

Membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, Mme Vallée est responsable du développement social et communautaire, ainsi que de l’itinérance.

Emploi du temps
Le directeur d’arrondissement est responsable de la gestion des ressources humaines et matérielles et constitue le lien entre les élus et l’administration, de même qu’entre l’administration de l’arrondissement et le reste de la structure administrative de la Ville de Montréal.

Dans l’arrondissement de LaSalle, Marc Morin occupe ce poste depuis le 30 avril 2013, à la suite du départ à la retraite de son prédécesseur, Gervais Lemay.

La mairesse Manon Barbe ne tarit pas d’éloges envers M. Morin. Monique Vallée a aussi bons mots envers M. Morin, qu’elle qualifie «de son seul point de référence» en tant que conseillère de l’opposition dans l’arrondissement.

TC Media a tenté de rejoindre M. Morin afin d’obtenir ses réactions sur la récente décision de Montréal. Ce dernier était cependant à l’extérieur du pays.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!