Sylvain Ryan / TC Media Sur la rue de Beauport, les policiers ont découvert les deux blessés et arrêté l'assaillant.

Un homme d’une soixantaine d’années fera face à cinq chefs d’accusation, dont tentative de meurtre, agression armée, introduction par effraction, non-respect des conditions et menaces de mort, pour avoir poignardé son ex-femme et son fils.

Même s’il lui était interdit d’entrer en contact avec son ex-femme, le suspect se serait introduit par effraction dans la résidence de son ex-femme, vers 3h30 dimanche matin, qu’il aurait poignardé, avant de s’attaquer à son fils de 20 ans, selon Louis Héroux, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal.

Lorsque les policiers sont arrivés à la résidence de la rue de Beauport, à l’angle de la rue Jetté, ils ont découvert la femme de 50 ans et son fils de 20 ans, gisant à l’intérieur du domicile. Les victimes ont subi des blessures au haut du corps, mais leur vie n’est pas en danger.

Les agents ont alors aperçu le suspect, en crise, qui se trouvait dans la cour et s’automutilait à l’aide d’une arme blanche.

Après avoir tenté de négocier avec lui, mais sans succès, ils ont choisi de le maîtriser en ayant recours à une arme de projectiles de plastique pour être en mesure de procéder à son arrestation.

Les victimes et l’assaillant ont été conduits dans un hôpital et le suspect était gardé sous surveillance étroite, en attendant sa comparution devant les tribunaux.

 

 

 

 

PHOTO RUE DE BEAUPORT

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!