TC Media Archives Robert Poëti demeure député de Marguerite-Bourgeoys, pour le moment.

Plus grand perdant du remaniement ministériel de jeudi et rétrogradé à titre de simple député, Robert Poëti se dit à la fois «surpris et déçu» du choix de Philippe Couillard de l’écarter de son cabinet après une brève rencontre de seulement quatre minutes le 27 janvier au soir.

Lors de cette brève rencontre, le premier ministre lui aurait dit être satisfait de son travail, mais qu’il retrouvait dans un «mauvais timing, puisque ce dernier souhaitait renouveler son équipe avec plus de femmes et de jeunes», écrit M. Poëti dans un commentaire acheminé à TC Media.

Encaissant difficilement le choc de perdre le ministère des Transports et ses fonctions de responsable de la région de Montréal, il a quitté Québec dans la nuit précédant la séance d’assermentation du nouveau cabinet.

Pour le moment, M. Poëti dit vouloir «prendre un peu de recul», mais ajoute qu’il sera toujours le député de Marguerite-Bourgeoys, véritable bastion libéral depuis 40 ans. «Je servirai le comté comme je l’ai toujours fait», précise-t-il.

Néanmoins, Robert Poëti a l’impression d’avoir innové dans ses fonctions de ministre des Transports. Il ajoute qu’il avait «de nombreux projets en marche, dont le projet de loi de la gouvernance et celui de sur la modernisation du code de sécurité routière, dans lesquels il s’est impliqué personnellement».

Comme ministre, il a mené plusieurs dossiers majeurs, tels que l’échangeur Turcot, la construction du nouveau Champlain, la reconstruction de l’échangeur Angrignon et plusieurs autres.

Avant de devenir ministre, il a été porte-parole de l’opposition officielle en matière de sécurité publique.

Robert Poëti se dit fier de ce qu’il a accompli pour la Ville de Montréal et les Montréalais, lui qui habite d’ailleurs LaSalle depuis quelques années.

Son parcours politique
Robert Poëti a fait ses premiers pas en politique lors de l’élection provinciale de 2012, en obtenant 13 049 votes de plus que sa principale opposante. Sa majorité est passée à 21 240 voix lors du scrutin de 2014. Il est alors devenu ministre des Transports et responsable de la région de Montréal.

Qui est Robert Poëti ?
Originaire de Montréal et né d’un père italien, Robert Poëti est marié et père d’une fille. Détenteur d’une maîtrise en administration publique, il est connu pour sa carrière à la Sûreté du Québec.

Dans le secteur privé, il a été directeur du développement des affaires pendant près de sept ans chez Dicom et Gojit, deux entreprises québécoises actives dans le domaine des transports. Il a ensuite fondé son entreprise, Robert Poëti Communication, en août 2011.

Il a également reçu la Médaille pour services distingués pour ses 25 années de conduite exemplaire au service de l’ordre public du Canada, ainsi que la Médaille commémorative du jubilé de la reine pour sa contribution exceptionnelle envers les citoyens, la communauté et le pays.

Plus de détails à venir.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!