Hugo Lorini / TC Media L'ancienne emprise ferroviaire.

Puisque le corridor ferroviaire du Canadien Pacifique traversant une partie du territoire de LaSalle n’est plus utilisé, l’arrondissement veut encadrer son développement futur en y créant un lien vert, plutôt que de permettre la vente pièce par pièce des terrains désaffectés.

LaSalle souhaite améliorer les liens entre les secteurs résidentiels localisés de part et d’autre de l’emprise ferroviaire, ainsi que l’accès au secteur Bois-des-Caryers et au parc Angrignon.

Ces terrains, d’environ 30 mètres de largeur, appartiennent au Canadien Pacifique et à Hydro-Québec, et traversent 28 zones, entre le parc Angrignon et la rue Maria.

Une fois aménagé, ce lien vert permettrait de relier deux infrastructures de transport collectif: la station de métro Angrignon et la gare de LaSalle, qui serait déplacée. «C’est l’intention de la Ville d’y aménager éventuellement un lien de transport actif ou collectif qui va relier les deux», explique Sylvie Champagne, chef de division urbanisme, permis et inspections à l’arrondissement.

Présentement, l’emprise ferroviaire forme une barrière entre les quartiers localisés des deux côtés. Le cadre végétal du corridor, avec ses arbres matures, représente un intérêt certain pour les résidents des îlots adjacents. Un nouvel aménagement devrait préserver ces arbres et éviter de recréer une barrière physique entre les quartiers résidentiels.

Le 21 janvier, le conseil d’arrondissement a adopté un premier projet de loi autorisant certains usages de la classe «communautaire récréation extensive» et «utilité légère». On parle d’aménagement possible d’un terrain de jeu, d’un parc de détente, d’une piste cyclable, d’un terminus d’autobus ou d’un stationnement public.

«On ne sait pas ce que ce sera comme aménagement. On fera une étude de préfaisabilité. L’idée, c’est que cette emprise soit gelée et ne soit pas soumise au développement afin que l’on puisse, à terme, définir exactement ce qu’on veut y faire», explique Mme Champagne.

Consultation publique
Une assemblée de consultation publique aura lieu le 8 février à 19h à la salle du conseil située au 55, avenue Dupras.

La mairesse expliquera le projet susceptible d’approbation référendaire et les conséquences de son adoption. Les citoyens pourront faire part de leurs commentaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!