Collaboration spéciale Cathy Gauthier au Théâtre Desjardins.

Cathy Gauthier redéfinit la notion de péché d’une manière personnelle en puisant dans ses propres travers et dans ceux des autres, dans son troisième one woman show, «Pas trop catholique», qu’elle présentera au Théâtre Desjardins le samedi 26 mars à 20h.

Entre ses souvenirs d’enfance insolites et son regard sur les réalités actuelles, celle qui rêvait d’être une «belle princesse» a ramassé son lot de désopilantes désillusions. Elle les partage sans retenue.

Cathy Gauthier est fière de sa «tournée préférée» amorcée en novembre 2014 et qui se poursuivra jusqu’en 2017.

«On a fait 110 représentations et dépassé le cap des 75 000 billets vendus. La réaction des gens est hallucinante et je ne m’attendais pas à autant d’amour. J’ai réussi à trouver la corde sensible pour les atteindre au cœur et il m’a fallu 15 ans pour me rendre là», dit-elle.

L’humoriste traverse le Québec avec son équipe composée ses techniciens et de la jeune humoriste Silvie Tourigny, qui fait sa première partie. Elle incarne le personnage de Carole, de la série web «Carole aide son prochain», qui a obtenu trois nominations au Gala Les Oliviers de 2011.

Un feu roulant
Le spectacle de Cathy Gauthier s’étend sur 90 minutes intensives. «Je n’arrête même pas pour prendre une gorgée d’eau. Je me suis assagie un peu, mais je n’ai rien perdu de mon côté mordant. J’ai trouvé le bon ton pour faire passer mes messages sans que ce soit trop décapant», dit-elle.

Parmi les thèmes abordés, Cathy Gauthier parle de sa hantise des spas. «Je n’aime pas tremper dans un bain avec des inconnus. C’est dégueulasse et une source de bactéries. Je ne paierais pas 150 $ pour tremper dans le jus de stress des autres».

Elle ose parler de sa grande jalousie. «Je suis excessivement jalouse. C’est un défaut, mais je pense que nous sommes toutes un peu jalouses si nous sommes en amour», précise-t-elle.

L’humoriste aborde également le sujet de l’écart entre sa famille et de celle de son mari «parce qu’on vient de deux milieux complètement différents. Il vient de la haute alors que je suis d’un coin éloigné de l’Abitibi».

Devenir maman
Lorsqu’on lui parle de ses projets futurs, Cathy Gauthier n’hésite pas une seconde. «Mon prochain projet, ce sera d’avoir un bébé. Si la nature et la vie me permettent d’avoir un enfant, je prendrai un break de la scène après ma tournée pour vivre autre chose et je reviendrai sur scène en 2020», explique-t-elle.

Native de l’Abitibi et diplômée de l’École nationale de l’humour en 1999, Cathy Gauthier a été la révélation de l’année au Festival Juste pour Rire en 2003. Elle a lancé son premier spectacle, «100% Vache Folle», en 2005, et son second, «Décoiffe», a suivi en 2012.

Billets disponibles à la billetterie du Théâtre Desjardins, au 1111, rue Lapierre, ou par téléphone, au 514 367-6373, poste 1.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!