TC Media Archives La mairesse Manon Barbe.

À peine trois jours après avoir vu la Caisse de dépôt et placement du Québec annoncer son projet de réseau électrique métropolitain comprenant 24 arrêts, la mairesse de LaSalle se dit déçue de voir que son arrondissement ait été ignoré, bien qu’il soit situé entre le centre-ville et l’aéroport.

«Je ne peux qu’exprimer ma déception que le tracé retenu évite complètement le Grand Sud-Ouest», a confié Manon Barbe, au sujet du méga projet d’une valeur de 5,5G$.

«Depuis près de 10 ans, sur toutes les tribunes, LaSalle a toujours répété le même message; qu’il s’agisse d’une navette vers l’aéroport ou d’un nouveau train de l’Ouest, toute nouvelle infrastructure devrait prévoir la desserte de LaSalle chemin faisant, pour solutionner les lacunes actuelles en matière de transport collectif», ajoute la mairesse.

Mme Barbe rappelle que tous les projets envisagés jusqu’à présent prévoyaient d’utiliser soit les voies du CP, soit les voies du CN, mais toujours de relier le centre-ville à l’aéroport par le tracé le plus court, soit par le Grand Sud-Ouest.

«Je comprends les raisons évoquées par la Caisse pour utiliser l’emprise du train de banlieue de Deux-Montagnes, puis plonger vers le sud jusqu’à l’aérogare, mais il n’empêche que ce tracé évite largement notre secteur de l’île de Montréal. Aucun observateur n’avait imaginé que la navette vers l’aéroport ferait une pareille boucle vers le nord», explique-t-elle.

Pour ce qui est des solutions retenues en matière de financement, de technologie et de correspondance avec les réseaux existants, la mairesse de l’arrondissement reconnaît qu’il s’agit d’un projet ambitieux et prometteur.

Elle dit qu’elle ne demande pas à la Caisse de revoir sa copie et comprends l’accueil positif fait à ce projet.

«Mais visiblement, LaSalle ne peut plus compter sur la navette aéroportuaire ou le train de l’ouest pour améliorer enfin sa desserte en transport collectif rapide».

Dans ce contexte, la mairesse de LaSalle dit s’attendre à ce que la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec contribuent à trouver une vraie solution pour briser l’isolement de LaSalle en matière de transport collectif efficace et rapide.

Le projet annoncé par la CDPQ propose de créer un réseau de transport collectif de 67 kilomètres s’étendant jusqu’à Brossard, Deux-Montagnes et Sainte-Anne-de-Bellevue, et reliant le centre-ville de Montréal avec l’aéroport international Montréal-Trudeau.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!