TC Media- Archives L'école Notre-Dame-des-Rapides.

Le désamiantage complet de l’école primaire Notre-Dame-des-Rapides sera entièrement terminé cet été.

«C’est la dernière étape des travaux entrepris il y a quatre ans. Nous avons désamianté toute l’école, étage par étage, et le gymnase est la dernière phase», explique Gina Guillemette, conseillère en communications à la CSMB.

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) est en appel d’offres pour cette phase finale qui concerne le gymnase de l’école située au 8585, rue George, dont la construction remonte à 1962.

Les travaux commenceront en juin, après la fin de l’année scolaire, et se termineront vers la fin d’août, avant la prochaine rentrée.

Avant 1990, l’amiante était principalement utilisé pour l’isolation des bâtiments et des résidences pour contre le froid et le bruit.

Gina Guillemette tient à rassurer tout le monde en affirmant que la présence d’amiante dans les murs de l’école ne représente aucun danger pour les élèves et le personnel de l’école.

 

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!