TC Media - Archives Les travaux sont arrêtés pour la passerelle.

La construction de la passerelle permettant de relier la piste cyclable de la rue Lapierre à celle longeant le boulevard Champlain est le seul chantier de construction affecté par la grève des 440 ingénieurs de la Ville de Montréal amorcée depuis le 17 mai à minuit.

«Seule la passerelle Lapierre et les travaux de gainage de conduites sont touchés. Tous les autres chantiers se poursuivent, principalement les réfections d’infrastructures, comme ceux de la rue Clément, car ils sont supervisés par des ingénieurs du secteur privé», explique Pierre Dupuis, Dupuis, directeur Relations avec les citoyens, Greffe et Services administratifs à l’arrondissement de LaSalle.

Les travaux de la passerelle sont réalisés par la firme Entreprises Michaudville, pour un montant de 2,8 M$ et le budget provient de la Ville de Montréal.

«Les impacts sont moindres sur l’arrondissement, qui ne compte aucun ingénieur syndiqué dans son personnel. Nos ingénieurs sont des cadres», précise Pierre Dupuis.

Le débrayage des 440 membres du Syndicat professionnel des scientifiques à pratique exclusive de Montréal paralyse divers chantiers de la Métropole.

Ces syndiqués sont des ingénieurs, des chimistes et des arpenteurs-géomètres, sans contrat de travail depuis cinq ans.

L’administration du maire Denis Coderre souhaite réduire leur rémunération globale de 9%, ce qui soulève la colère des grévistes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!