Gracieuseté Jean-Claude Bellavance, président du Conseil du Québec de la Croix-Rouge, Édouard Viau, récipiendaire de la Médaille de l'Ordre de la Croix-Rouge, et Pascal Mathieu, vice-président Québec de la Croix-Rouge.

Accueil de ressortissants canadiens après les tremblements de terre en Haïti, tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic, et, plus récemment, accueil de réfugiés syriens. Pour son travail lors de ces évènements majeurs, le LaSallois Édouard Viau, vient de recevoir la plus haute distinction de la Croix-Rouge, le seul à recevoir cet honneur au pays en 2016.

Depuis 17 ans, Édouard Viau consacre une quarantaine d’heures par semaine à la Croix-Rouge, et ce, sans le moindre salaire. «J’aime aider les gens et c’est dans mes gènes. J’ai toujours été impliqué dans tous les comités à Labatt», dit-il.

Au fil des ans, il a multiplié les interventions d’urgence de toutes sortes. «On a eu Haïti deux fois avec les tremblements de terre. En 2006, j’ai travaillé à l’accueil de Libanais lors d’un conflit avec Israël», dit-il.

Édouard Viau fait partie des équipes de premiers soins qui interviennent lors de sinistres tels que des incendies sur l’île de Montréal et participe à des campagnes de financement au profit de la Croix-Rouge. Il est un des 610 bénévoles de l’organisme à Montréal.

«Je m’occupe aussi de la logistique des entrepôts et des 18 véhicules de la Croix-Rouge à Montréal», ajoute le bénévole.

Une «surprise»
Figure marquante des bénévoles de l’organisme depuis 17 ans, M. Viau s’est vu décerner la Médaille de membre de l’Ordre de la Croix-Rouge lors du congrès annuel de l’organisme qui s’est tenu à Victoriaville du 3 au 5 juin, en présence de 150 invités.

«C’est une grande surprise et je ne m’y attendais pas du tout», avoue l’homme de 78 ans, retraité de la Brasserie Labatt depuis 2000, après une carrière de 33 ans.

Cet honneur souligne sa contribution à la mission humanitaire de la Croix-Rouge et son adhésion aux principes du Mouvement international de la Croix-Rouge.

«Quand j’ai pris ma retraite, la Croix-Rouge demandait des gens pour répondre au téléphone pour recueillir des fonds pendant la guerre du Kosovo. J’ai commencé à l’accueil des Kosovars au Québec et je suis en poste depuis», raconte le médaillé.

En mission
Édouard Viau a définitivement la cause de la Croix-Rouge dans la peau.

«Je veux continuer aussi longtemps que je serai en santé. L’esprit d’équipe est très fort et je connais des gens qui sont là depuis 25 ans», affirme le bénévole.

«Tous les jours, des bénévoles enfilent leur dossard pour prêter main-forte à des familles, voir des populations éprouvées», souligne Pascal Mathieu, vice-président Québec de la Croix-Rouge. M. Viau fait partie de nos plus fidèles bénévoles et le congrès représentait l’occasion parfaite de lui témoigner notre reconnaissance», dit-il.

Marié et père de deux enfants, l’homme est natif de Montréal et habite LaSalle depuis 1964.

Au Québec, la Croix-Rouge compte près de 5000 bénévoles. Ils sont près de 22 000 au pays.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!