Gracieuseté Toufik La première journée porte ouverte qui s'est tenue au bureau de la députée Anju Dhillon, à Lachine, ont permis aux citoyens d'exprimer leur reconnaissance pour le travail accompli ainsi que d'apporter de nouvelles suggestions à leur représentante.

Plus d’une cinquantaine de citoyens se sont présentés au bureau de la députée fédérale Anju Dhillon samedi lors de la séance de consultation publique organisée pour le territoire de LaSalle-Lachine-Dorval. Bien que plusieurs sujets aient été abordés, l’environnement a définitivement pris l’avant-plan des discussions.

« La salle était pleine ce matin pour la présentation sur les changements climatiques et je vois que ce sujet est continuellement revenu au cours de la journée. Nous devons attendre la fin des consultations nationales, mais je ne doute pas que ce sentiment soit partagé à la grandeur du pays », a commenté Mme Dhillon.

Les Lachinois en ont profité pour souligner l’importance de mettre à jour les normes de construction pour les développements immobiliers, citant en exemple VillaNova.

« Nous avons l’opportunité de servir d’exemple en ce qui a trait à l’utilisation de technologies vertes lors de grands projets. Il faudrait étudier la possibilité d’utiliser la géothermie, les panneaux solaires ainsi que l’utilisation de toits-verts afin de diminuer notre empreinte sur la planète », a indiqué une des membres du groupe Imagine Lachine-Est, Véronique Nicol.

Aller en ville
Un meilleur accès au transport en commun a aussi été exigé. La déception des citoyens face au projet de Réseau électrique métropolitain, qui ne prévoyait aucune gare pour desservir le sud de l’Île, a fait partie des nombreuses critiques évoquées sur le sujet.

« Il est temps que nous modernisions les autobus, a lancé une citoyenne. Plusieurs pays ont implanté des systèmes de GPS sur leurs autobus. On sait ainsi exactement où l’autobus se trouve et quand nous devons quitter la maison au lieu d’attendre des heures pour un véhicule qui ne se présentera jamais. »

Parmi les autres suggestions, figuraient une application mobile qui permettrait de mieux prévoir ses déplacements et de prépayer ainsi qu’un service de transport adapté sur appel, au lieu d’un horaire fixe.

« Plusieurs des résidents de la maison où je travaille passent des heures à attendre leur autobus et manquent parfois des repas ou des prises de médicaments à cause de cela », explique une infirmière dans une résidence pour personnes âgées.

Société
Les résidents ont aussi fait part de leurs inquiétudes face à l’accès aux logements à prix modique. Un LaSallois a souligné la nécessité d’imposer un barème de coût en fonction des revenus ainsi que des règlements plus stricts pour l’entretien de ceux-ci.

« Ce n’est pas parce que je suis pauvre que je n’ai pas le droit de vivre sans la constante crainte d’invasions de vermines. Les propriétaires négligents devraient payer des amendes » a-t-il concédé.

La réforme électorale a aussi été abordée et les participants furent unanimes à ce sujet, ils désirent un mode de scrutin plus représentatif du vote populaire, et Anju Dhillon abonde dans ce sens.

« Il est important que les modifications qui seront apportées redonnent aux citoyens leur confiance dans le système démocratique. Ils doivent comprendre l’importance qu’un crayon peut avoir lorsqu’on fait un X sur un bulletin de vote », souligne-t-elle.

Cette consultation publique faisait partie d’une initiative du gouvernement fédérale. Lorsque les suggestions des électeurs de toutes les circonscriptions auront été recueillies, un rapport sera élaboré afin de développer des stratégies d’intervention. Les procès-verbaux des rencontres seront publiés sur consultationsinfra.ca

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!