Collaboration spéciale Les duos élève en formation/élève d’un jour ont souvent des points en commun: même âge, même langue maternelle, parcours semblables. Shahriar Akhavan reçoit ici… son frère Sharam.

Le site eleve1jour.ca de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys propose aux jeunes et adultes en quête d’un projet d’études d’explorer les diplômes de formation professionnelle en s’inscrivant à un stage d’exploration.

Ils ont l’occasion d’expérimenter des tâches en lien avec des métiers pour lesquels ils démontrent un intérêt, de visiter les classes et les ateliers et de découvrir les milieux de vie que sont les centres de formation professionnelle.

Marc Burbridge, enseignant au Centre intégré de mécanique, de métallurgie et d’électricité, n’a que des éloges pour cette formule. «Je dis aux «élèves d’un jour» que les trois heures qu’ils passent ici peuvent compter parmi les mieux investies de leur vie. Je les encourage à faire plus d’un stage. Autant qu’il en faut pour faire le tour des programmes qui les intéressent. Jusqu’à ce qu’ils entendent le petit déclic: Oui, je passerais ma vie à faire ce métier».

Élèves en formation pour répondre aux questions
Les activités sont axées sur l’expérimentation et les échanges se font directement avec les élèves en formation. Les programmes de formation professionnelle sont de courte durée – entre 6 et 16 mois. Les élèves en formation qui accueillent des «élèves d’un jour» sont à même de répondre aux interrogations de ces derniers.

Des centaines d’élèves, étudiants et travailleurs souhaitant se lancer dans un projet d’études expérimentent un stage Élève d’un jour dans l’un des six centres de formation professionnelle de la CSMB. Le site http://www.eleve1jour.ca permet d’accéder aux calendriers des stages offerts dans près de 40 programmes de DEP.

 

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!