Vous souvenez-vous  du projet de la rue Wanklyn ou du projet surnommé de La Gare? Il est près de la rue Lafleur et de la ligne du train, entre les rues Lafleur/132/Jean-Milot/Des Oblats et Wanklyn.

Ce projet a été arrêté par les LaSallois du secteur en 2012 et prévoyait 750 unités d’habitation, avec de 9 à 12 étages.

Le conseil d’arrondissement a refusé de répondre à la demande citoyenne de réaliser une étude indépendante payée par l’arrondissement sur l’impact sur la circulation en tenant compte du rapprochement du terminus d’autobus dans la zone déjà enclavée, et de l’ajout d’un stationnement incitatif de 250 places donnant accès à la gare de LaSalle, rapprochée dans la même zone.

Maintenant, l’administration Barbe semble vouloir donner un coup de main au promoteur en envoyant le dossier à Montréal via l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM).

Ainsi, les LaSallois ne pourront s’opposer par une demande d’ouverture de registre, car  ce recours est éliminé.

Il faut envoyer des centaines de mémoires pour influencer potentiellement le rejet de ce projet. L’OCPM fait des recommandations au comité exécutif de la Ville de Montréal, ce comité l’adopte sans que les citoyens puissent avoir recours à une demande d’ouverture de registre et le tour est joué.

La population semble avoir perdu la confiance envers les élus et je vous donne raison, mais ce qui donne comme résultat une démobilisation citoyenne.

Vous avez un exemple que les élus donnent apparence de vouloir contourner un processus démocratique en l’envoyant à Montréal. «Légal», dirait la mairesse Manon Barbe, mais pourquoi elle ne l’a pas fait en 2012?

Le nouveau projet fait grimper de 750 à 786 le nombre d’unités d’habitation. C’est correct, diriez-vous, car «ce n’est pas dans votre rue ou la rue en arrière» et «c’est bon pour l’économie».

Récemment, mon épouse m’a envoyé chez Sami Fruit mais l’entrée de la rue Airlie, en provenance du pont Mercier, était fermée. Le trafic partait entre Clément sur Lafleur jusqu’à Newman, m’empêchant de m’y rendre.

Vous pouvez imaginer pour les gens qui vont travailler et doivent prendre la rue Clément pour aller prendre l’autoroute 20 vers Dorval ou Montréal, ou prendre l’entrée du pont Mercier via Clément?

Même si Mme Barbe fait 10 voies sur les rues Lafleur et Clément, il n’y a qu’une voie pour accéder à l’autoroute et ou au pont Mercier. C’est nous et nos enfants qui vivrons avec ces développements que l’administration Barbe est sur le point de permettre à LaSalle.

Pour que le projet soit bien reçu, il faudrait une limite de 3 ou 4 étages, moins de 400 unités, avec des unités pour personnes âgées, une garderie et une véritable étude d’impact de circulation, incluant le rapprochement de la gare et du terminus, coin Wanklyn et Lafleur.

L’administration Barbe ne pense qu’à des condos. Zéro école et pas de zone de service/institutionnel/industriel, avec un Comité d’urbanisme qui n’a pas de vision futuriste. L’industrie disparaît peu à peu et LaSalle se transforme en arrondissement dortoir, avec que des condos pour y dormir.

Si le projet Wanklyn passe à Montréal, les LaSallois vont blâmer l’administration Coderre et non l’administration Barbe. Voilà comment on peut contourner la loi d’une façon «légale».

Je vous invite à donner votre point de vu à Montréal car le dossier est déjà parti, via l’Office de consultation publique.

«Mme Barbe, vous avez été élue par les LaSallois. Il faut les écouter et travailler pour eux. Il est regrettable qu’en 2012, on n’a pas tenu compte des préoccupations citoyens».

Francisco Moreno

 

Aussi dans Communauté :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!