Charlotte Lopez/TC Média Carole Boucher, coordonnatrice du Comité logement du Plateau-Mont-Royal, regrette que de tels condos ne puissent être plus accessibles financièrement aux familles de l’arrondissement.

Deux projets de condos sont actuellement en construction sur l’avenue Papineau, dans le Plateau-Mont-Royal. Les grandes familles, en diminution dans l’arrondissement, ne sont toujours pas le public cible de telles habitations.

Environ 75 unités d’habitation seront créées sur l’avenue Papineau par le promoteur immobilier Développeurs Montréal, qui compte 35 ans d’expérience dans le marché résidentiel de la ville.

Avec des prix variant entre 170 000$ et 330 000$ pour les trois chambres, ces unités proposeront de grands balcons, avec une cour et un stationnement intérieurs.

Carole Boucher, coordonnatrice du Comité logement du Plateau-Mont-Royal, regrette que de tels condos ne puissent être plus accessibles financièrement aux familles de l’arrondissement.

«Les grandes familles du PMR ont besoin de logements avec trois chambres, mais ces types de condos sont souvent inabordables pour elles qui sont en vaste majorité locataires», déplore-t-elle

Avec une pénurie de grands logements composés de deux à quatre chambres dans l’arrondissement depuis les années 2000, selon l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), le PMR voit un exode de ses familles en dehors de l’île de Montréal ou dans d’autres arrondissements.

«Les logements sont beaucoup trop chers en comparaison aux revenus des familles, souligne Mme Boucher. Le nombre de famille diminue sur le Plateau, ce qui est une grande perte pour l’économie locale et le milieu de vie riche et diversifié qu’offre l’arrondissement».

Moins de familles
Selon le recensement de la population de 2011 et Enquête nationale auprès des ménages de Statistique Canada, on compte 48% de familles avec enfant sur le Plateau-Mont-Royal, alors qu’il y en a 63% sur l’île de Montréal. Les jeunes entre 0 et 14 ans sont présents à 10% dans l’arrondissement, alors qu’on en compte près de 16% sur l’île de Montréal.

Carole Boucher explique aussi que le PMR a des loyers au-dessus du prix moyen de la ville de Montréal: «c’est un beau quartier vivant, convoité et intéressant. Les propriétaires augmentent leurs loyers face à la forte demande de location, à la rareté des grands logements, mais aussi face au phénomène d’hébergement touristique comme Airbnb, qui engendre moins de logements disponibles sur le Plateau.»

Le Comité logement du Plateau-Mont-Royal ne s’étonne donc pas de voir que les loyers ont connu une croissance de 24% entre 2006 et 2011, alors que le revenu des familles n’a augmenté que de 10% dans la même période.

«Un logement de trois chambres qui coûtait 700$ en 2006, valait 868$, cinq ans plus tard», selon le comité qui pense que le logement social est la solution pour retenir les familles dans le Plateau.

Condos
Au 5360 avenue Papineau coin Masson, la construction de 40 condos, allant de 190 000$ à 330 000$, commencera d’ici la fin du mois de mai. Ils seront livrés au mois de juin 2018.Ces unités proposeront de grands balcons, avec une cour intérieure et terrasse commune sur le toit du bâtiment, ainsi qu’un stationnement et rangement de vélos intérieur.

D’une à trois chambres seront disponibles dans ces nouveaux logements de 560 pieds carrés à environ 1030 pieds carrés.

Pour les condos au 4310 avenue Papineau coin Marie-Anne, tout près du parc Lafontaine, la construction a déjà commencé et la livraison est prévue pour le mois de mars 2018.

Ce sont, dans ce cas, 36 logements comprenant des studios, ainsi que des unités d’une, deux et trois chambres, allant de 430 pieds carrés à environ 1000 pieds carrés.

Avec des prix entre 170 000$ et plus de 300 000$, ces logements comptent des balcons ainsi qu’une cour intérieure paysagée et des garages intérieurs.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!