Le compteur devant la station de métro Laurier a enregistré un nombre record de cyclistes cet été. Plus de 450 000 passages ont été enregistrés sur la bande cyclable, de juin à septembre.

C’est 90 000 passages de plus qu’en 2015 et 38 000 de plus qu’en 2014.

Selon les élus de l’arrondissement, plusieurs facteurs peuvent avoir contribué à augmenter l’achalandage cycliste.

«La part modale du vélo à Montréal est constamment en augmentation. Les infrastructures de qualité avec l’apaisement de l’avenue Laurier, rendent les déplacements à vélo très agréables. Aussi, on a plus de touristes cet été, ce qui augmente le nombre de déplacements en BIXI», indique la conseillère responsable du dossier vélo, Marianna Giguère.

La météo particulièrement clémente fait aussi partie des éléments favorisant ce type de déplacements. Le mois de juin 2015 avait été très pluvieux. La piste était donc moins achalandée qu’en 2014 et 2016, où ce mois a été ensoleillé. Des travaux sur l’avenue, en 2015, pour la construction de saillies avaient aussi rendu la circulation, tout mode de transport confondu, plus difficile sur l’artère.

«Le compteur, au croisement du boulevard Saint-Laurent et de la rue Bellechasse, enregistre un plus grand nombre de déplacements cyclistes, lui aussi. Il y a toutefois des améliorations à apporter aux compteurs, car ils n’enregistrent pas tous les passages, seulement ceux sur les bandes cyclables. En hiver, seulement un cycliste sur trois est calculé, parce que souvent, on roule dans la rue, puisque la neige est poussée sur les bandes cyclables», élabore l’élue.

Depuis l’installation du compteur devant la station de métro, en 2013, l’appareil a compté 2 590 942 passages de cyclistes.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus