Chantal Levesque/Metro L'ancienne école des Premières lettres sera bientôt démolie pour faire place à la nouvelle Coop du Mile End.

Le projet de 92 logements sociaux de la Coopérative d’habitation du Mile-End vient de traverser une autre étape. Le comité exécutif de la Ville de Montréal a approuvé l’acte de vente du 5155, rue de Gaspé, où seront érigées les nouvelles habitations.

La décision devra ensuite être votée par le conseil municipal des 24 et 25 octobre. Un engagement définitif de la Société d’habitation du Québec dans le cadre du programme d’Accès-Logis devrait suivre dans les prochaines semaines. La démolition de l’ancienne école des Premières lettres, en état de délabrement, pourra débuter vers novembre. Les nouveaux membres de cette coopérative réservée aux familles ayant des revenus faibles ou modestes devraient pouvoir intégrer leur logis vers le printemps 2018.

Le bâtiment fera cinq, parfois six étages, soit la hauteur de l’actuelle école vacante.

«La sélection des membres n’est pas encore commencée. On attend le début de la construction. Le seul critère, c’est surtout d’être un ménage avec des enfants, sauf pour les 3 et demi. Les 12 membres instigateurs de l’initiative procéderont à la sélection», indique le chargé de projet, Martin Fournier, des Ateliers Habitation Montréal, organisme accompagnant le projet.

Au total, 1500 personnes attendent une place dans une coopérative sur Le Plateau-Mont-Royal.

Le centre de la petite enfance (CPE) Villeneuve aura une annexe dans le même bâtiment que la Coop du Mile End. Il offrira 65 nouvelles places en garderie pour les jeunes d’âge préscolaire du quartier.

États des lieux
L’administration Ferrandez milite depuis son entrée en poste pour plus de logements sociaux sur son territoire. L’objectif de 400 nouveaux logements sociaux et communautaires d’ici 2013 n’a finalement pas été atteint.

«On a eu environ 350 nouvelles unités jusqu’ici, en incluant des projets qui ne sont pas encore construits. C’est très long à réaliser. Par exemple, la Coop du Mile End est à l’étape de démolition, alors que le projet a démarré en 2011. On avait négocié pour que le terrain serve à cette fin avec Michael Applebaum, lorsqu’il était au comité exécutif, avant qu’il ne devienne maire», élabore le conseiller Richard Ryan.

L’administration a toutefois créé la politique d’inclusion de logements abordables en 2015. Cette nouvelle réglementation prévoit que les projets de plus de cinq unités nécessitant un changement de zonage devront comporter 20% de logements sociaux. Il est aussi possible pour le propriétaire de faire un don dans un fonds, ce qui a permis jusqu’ici d’amasser 500 000$ pour des projets de logements sociaux dans Le Plateau-Mont-Royal.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!