Josie Desmarais Sébastien Brisson est brasseur pour le Helm depuis huit ans et demi.

Chaque semaine, Le Plateau vous propose de rencontrer l’un des nombreux commerçants œuvrant dans le quartier. Qu’il soit le petit nouveau, le secret bien gardé ou le bien établi, le journal vous fera découvrir ou redécouvrir ces endroits qui rendent Le Plateau-Mont-Royal unique. Cette semaine: le Helm microbrasserie.

Le Helm microbrasserie est désormais une institution bien connue du quartier Mile End. Le brasseur artisanal a démarré son aventure dans le monde de la bière en 2006. La copropriétaire, Pétula Laliberté est devenue partenaire dans l’entreprise, il y a six ans. Elle avait auparavant travaillé à l’ancien bar le Funambule, spécialisé en bières, racheté par les trois amis derrière le Helm, pour en faire une microbrasserie.

Qu’est-ce qui a changé lors de votre arrivée comme copropriétaire?
«Plusieurs choses. Lorsque je suis devenue impliquée dans l’entreprise, des membres originaux, il ne restait plus que Denis Leblanc. On a voulu changer le logo, qu’on trouvait au look trop médiéval. On a changé pour une typographie plus carrée, comme une boucle de ceinture. Avant, c’était écrit Helm brasseur gourmand. On a enlevé le mot gourmand, pour se concentrer uniquement sur les bières. C’est aussi à ce moment que toutes les bières ont porté le nom de rues du quartier.»

Qu’est-ce qui distinguent les bières du Helm par rapport à une autre microbrasserie?
«Notre brasseur, Sébastien Brisson, qui est avec nous presque depuis le début, a son style bien à lui. Il a vécu en Angleterre, alors ça se ressent dans ses bières. Il travaille surtout avec des produits locaux, par exemple, avec le Houblon Bastien, une entreprise québécoise. Il respecte ses produits, aime les bières traditionnelles et est un grand perfectionniste. On n’a toutefois pas peur de sortir des sentiers battus, comme avec notre collaboration avec L’Espace public, où on va brasser une bière sure au Helm.»

Quels éléments de votre menu bistro sont incontournables?
«Nos burgers sont super bons! On achète des pains à l’oignon de boulangeries juives et je crois que ça fait la différence. Nos clients nous disent souvent qu’ils les adorent. La poutine du Helm avec la sauce à la bière est définitivement un incontournable. Nous avons aussi le tartare du moment qui est bien apprécié.»

En bref:
Café préféré?
-L’Olympico
Restaurant préféré?
-Le Pier 66
Le Mile End en un mot?
-Diversité

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus