Josie Desmarais

Un incendie a entièrement détruit un immeuble situé sur l’avenue du Parc, entre les rues Milton et Sherbrooke, mercredi.

Les pompiers ont reçu l’appel à 9h13, et pendant toute la journée, plus d’une centaine de pompiers ont combattu le brasier, qui s’est déclaré au deuxième étage d’un bâtiment vacant situé au 3464, avenue du Parc, avant de se propager au bâtiment voisin, le 3462.

Les pompiers n’ont pas pu entrer dans l’immeuble, répertorié comme bâtiment dangereux, et ont dû surveiller son état tout au long de l’opération. Ils se sont concentrés sur l’édifice voisin, pour éviter que l’incendie ne se propage davantage. Trois familles ont été évacuées, mais personne n’a été blessé.

En fin de journée, plusieurs pompiers étaient encore sur place et prévoyaient devoir arroser le brasier une bonne partie de la nuit.

Le chef des opérations, Martin Farmer, ignore pour l’instant ce qui a causé l’incendie de cet édifice d’intérêt patrimonial construit en 1875. Le maire de Montréal a dit sur Twitter qu’une enquête sera ouverte.

«C’est le deuxième bâtiment vacant en deux semaines qui est emporté par les flammes, le sixième bâtiment touché depuis le début de l’année, ont dénoncé les élues de Projet Montréal Marie Plourde, conseillère du Mile End, et Anne-Marie Sigouin, porte-parole de l’opposition en matière de patrimoine. La Ville de Montréal doit mieux encadrer les bâtiments vacants et renforcer les mesures pour prévenir les incendies et les démolitions dus à des problèmes de sécurité. Le laisser-faire de la Ville ne peut plus durer.»

L’avenue du Parc est fermée entre Sherbrooke et des Pins.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus