Photo gracieuseté Valérian Mazataud Les gens sont toujours plus nombreux à vouloir accéder à des logements sociaux

La présence de coopératives d’habitation et de logements sans buts lucratifs est toujours un «besoin criant» au sein du Plateau-Mont-Royal.

Avec 3 800 unités de logement social et communautaire, dont 1256 habitations à loyer modique (HLM), 743 organismes sans but lucratif (OSBL) et 1083 coopératives d’habitation, selon des chiffres datés de 2014 par la Ville de Montréal, les résidents du Plateau sont toujours plus nombreux à vouloir accéder à de tels logements.

«On travaille fort pour développer de nouveaux projets, mais c’est très difficile dans cet arrondissement, car il n’y a pas beaucoup de sites disponibles et le cadre bâti est assez réduit», explique Robert Mannigham, directeur général du groupe de ressources techniques (GRT) Atelier Habitation Montréal.

Le besoin est énorme, selon lui, plus de 1500 personnes seraient en attente de logements sociaux dans le Plateau alors qu’il déplore que «seulement 90 personnes arrivent à être logées tous les trois ou quatre ans».

Les gens finissent ainsi par quitter le Plateau pour partir en banlieue, car le besoin le plus grand selon M. Mannigham est des logements de trois ou quatre chambres, ce qui n’est pas disponible actuellement.

«Nous avons des projets de logements, mais rien de très important, car l’espace manque dans l’arrondissement», lance Robert Mannigham.

Un projet de 90 logements, la Coop Mile End, verra ainsi le jour au coin des rues De Gaspé et Laurier après 18 mois de travaux qui commenceront ce printemps.

Philippe T. Desmarais, organisateur communautaire au Comité logement du Plateau-Mont-Royal, dénonce également ce manque d’espace.

Il se désole cependant aussi du manque de financement accordé par le gouvernement au programme Accès logis, qui finance les nouveaux OSBL et HLM.

«Le financement a été coupé de moitié  alors que la demande de logements sociaux ne cesse de grandir, lance-t-il. C’est un besoin criant partout à Montréal et bien sûr aussi dans le Plateau.»

Exposition

À l’occasion du 375e anniversaire de la Ville de Montréal, Espace La Fontaine souligne l’apport de l’habitation communautaire dans le développement de la métropole avec l’exposition «10 000 logements, 10 000 foyers de changement!».

Son objectif est de célébrer le développement des coopératives d’habitation et des logements sans but lucratif depuis plus de 40 ans dans le développement social, économique, mais aussi au plan environnemental de la métropole.

Présente du 12 janvier au 12 février à l’Espace La Fontaine, cette exposition présente les œuvres des photographes Valérian Mazataud et Denis Tremblay, ainsi que des réalisations des Groupes de ressources techniques (GRT).

L’exposition a été mise sur pied en 2015, par Bâtir son quartier, à l’occasion de la réalisation de son 10 000e logement.

«C’est un patrimoine collectif précieux dont les Montréalais et Montréalaises n’ont pas toujours conscience et que nous devons collectivement préserver et développer», explique Édith Cyr, la directrice générale de Bâtir son quartier.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus