BAnQ En 1906, le magasin «Le Mont-Royal» ouvre angle Saint-Laurent et Mont-Royal.

En 1906, le magasin «Le Mont-Royal» ouvre angle Saint-Laurent et Mont-Royal.  Enfin! Un vrai grand magasin s’installe dans le quartier.

La «Main» vient tout juste de recevoir son nouveau statut de «boulevard» l’année précédente (1905).  Auparavant, c’était la rue Saint-Laurent; mais pour les plus vieux, on utilise toujours le vocable …«la rue Saint-Laurent».

Nous sommes ici au carrefour de deux frontières.  Le boulevard Saint-Laurent sépare l’est et l’ouest de la Ville; et l’avenue du Mont-Royal sépare Montréal au sud et Ville Saint-Louis du côté nord.

Cette dernière sera annexée le 1er janvier 1910.  À ce moment, c’est la troisième ville la plus populeuse du Québec.

Ce type de magasin «départemental» est très à la mode à cette époque; car c’est un peu comme un immense magasin général; une réalité qui est encore très présente dans le souvenir de plusieurs nouveaux urbains.

Son propriétaire, Monsieur J.O. Gareau, possédait déjà un commerce semblable, quoique beaucoup plus petit, sur la rue Rachel.  Probablement que Ville Saint-Louis lui a consenti de bonnes conditions pour qu’il y relocalise son commerce.

Le décor «victorien» de l’édifice est impressionnant avec sa corniche de métal ouvré et ses façades offrant un élégant mélange de maçonneries de briques et de pierres.

Les auvents de toile, également typiques des rues commerciales de cette époque, offrent une protection contre les rayons du soleil pour la marchandise en vitrine; mais aussi pour les passants qui profitent de la fraîcheur de l’ombre pour admirer les articles en montre.

Nul doute que ce commerce profitait largement du fait que le nombre de résidents grimpait incroyablement sur le (futur) Plateau et que ces derniers n’avaient plus à se rendre «en ville» pour faire leurs achats importants.  Le bâtiment existe toujours aujourd’hui, bien qu’il ait perdu son décor et que ses façades aient été refaites.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!