Charlotte Lopez Dès cet été, la circulation automobile sera interdite sur une partie de la rue Roy Est

Un atelier de travail citoyen sera mis en place pour les résidents qui s’intéressent à la piétonnisation estivale de la rue Roy Est, entre l’avenue Coloniale et la rue De Bullion.

De la mi-juin à la mi-octobre, la rue Roy Est sera fermée dans le cadre du Programme d’implantation des rues piétonnes et partagées en collaboration avec la Ville de Montréal. Ce projet évoluera au cours des trois prochaines années.

Cette fermeture permettra la mise en place, entre autres, à un marché public, des bacs pour l’agriculture urbaine, ainsi que divers aménagements temporaires qui viendront animer le secteur.

«On veut que ce soit le meilleur projet possible», a annoncé le conseiller de la Ville Alex Norris, qui espère que les résidents et commerçants viendront en grand nombre à l’atelier de travail citoyen organisé en collaboration avec le Centre d’écologie urbaine de Montréal.

Ce dernier se déroulera le jeudi 23 mars de 19h à 21h30 au Santropol Roulant (111, rue Roy Est). L’organisme communautaire accueille positivement la piétonnisation de la rue, tout comme plusieurs autres résidents qui pensent que cela dynamisera le quartier.

D’un autre côté certains commerçants et habitants ont émis leur désaccord, souhaitant que la fermeture de la rue soit implantée dans un autre secteur.

Lundi soir lors du conseil d’arrondissement, un citoyen vivant depuis 28 ans sur la Rue De Bullion a lu une lettre face aux élus en déplorant cette piétonnisation.

«Nous nous opposons fermement à votre projet, car il entraînera des coûts de toute sorte pour les résidents avoisinants et pour l’arrondissement», a-t-il déclaré.

Selon lui, ce projet ne peut que causer du tort aux habitants en augmentant la circulation sur la rue De Bullion, ainsi que sur la rue Napoléon et Coloniale.

Il a ajouté que la quiétude de cette rue sera brimée si elle devient fermée, notamment à cause de «multiples inconvénients» comme «des fêtards, du bruit constant, de la vitesse excessive, de l’insécurité».

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!