Isabelle Bergeron Des millions de bagels ont été réalisés depuis 60 ans.

Une partie de la rue Saint-Viateur, dans le Mile End, sera fermée pour fêter en grand les 60 ans de l’institution montréalaise Bagel Saint-Viateur le 21 mai prochain.

Avec environ 400 bagels créés chaque heure et 200 employés répartis dans les huit  boulangeries – dont trois cafés-boulangerie, Bagel Saint-Viateur a su prendre sa place dans le paysage montréalais.

Reconnu aujourd’hui internationalement, l’entreprise fondée au 263 rue Saint-Viateur Ouest en 1957 par un immigrant polonais, Myer Lewkowicz, arrivé au Canada quatre années auparavant, est tenu depuis 1994 par une famille italienne, en plein cœur de la communauté juive du Mile End.

Joe Morena, employé depuis l’âge de 15 ans, est devenu copropriétaire en 1974, puis propriétaire en 1994 en formant un partenariat avec Marco Sbalno.

Aujourd’hui, ses trois fils Vincenzo, Nicolò et Roberto, s’assurent de perpétuer les traditions du St Viateur Bagel en ouvrant de nouvelles boutiques.

Ils gèrent à présent les huit boutiques en gardant le savoir-faire traditionnel, proposant neuf sortes de bagels dont les plus populaires sont ceux aux sésames, au pavot et nature.

Roulé à la main, bouilli dans l’eau avec du miel et cuit dans des fours à bois «uniques à Montréal», le bagel montréalais est réalisé «avec du cœur et de la fierté», selon Joe Morena.

Tradition familiale

Pour lui, ses bagels sont devenus légendaires surtout grâce à l’expérience de ses employés, qui, comme ses fils, pétrissent des bagels depuis plus de 25 ans. Ses employés font partie intégrante de sa famille et pour un de ses fils Roberto Morena, c’est ça le secret de leur durabilité.

«On embauche les gens grâce au bouche-à-oreille, on ne recrute pas n’importe qui, précise Roberto Morena. Nous avons trois générations d’employés parmi nous, ce sont des membres de notre famille maintenant, ils sont très importants».

Avec une clientèle majoritairement composée d’immigrants juifs, polonais, grecs et italiens, la famille Morena a su se fondre dans le quartier du Mile End.

Fête

Pour les 60 ans de l’entreprise une «grosse» fête de quartier sera organisée le dimanche 21 mai. La rue Saint-Viateur entre les rues Jeanne-Mance et Parc sera fermée de 10h à 16h pour l’occasion.

Musique, barbecue, magiciens, ballons et bien sûr leurs fameux bagels traditionnels (fromage à la crème et saumon), seront au rendez-vous pour le bonheur des petits et des grands.

«C’est une journée pour remercier nos clients et notre quartier de leur fidélité depuis 60 ans, c’est une vraie journée communautaire», lance Roberto.

Cette fête permettra de lever des fonds pour la Fondation des étoiles qui soutient la recherche pédiatrique au Québec. Tous les profits de cette journée iront à cette fondation.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!