Kris Murray L'artiste montréalais Fluke, du collectif A'Shop, créera une murale près de la rôtisserie Coco Rico avec une peinture qui réagit à la température.

L’art urbain est de nouveau mis en valeur cette année sur le boulevard Saint-Laurent  avec le Festival international d’art public MURAL, qui commence ce jeudi 8 juin. Des spectacles musicaux gratuits seront offerts et le Vieux-Montréal fera également partie de la programmation, cette fin de semaine.

Entre les rues Sherbrooke et Mont-Royal, une vingtaine de nouvelles murales seront produites par 22 artistes pour cette 5e saison du Festival MURAL, du 8 au 18 juin.

Elles s’ajouteront à toutes celles déjà créées du Quartier des spectacles au Mile-End depuis sa création en 2012. On compte maintenant plus de 80 œuvres sur la Main.

Artistes urbains, muralistes, musiciens et créateurs se retrouvent pour une nouvelle année autour d’œuvres toujours surprenantes et innovantes, faisant de Montréal une destination spéciale pour les amateurs d’art du monde entier.

«Nous souhaitons démocratiser l’art public, mais aussi créer une fenêtre internationale pour Montréal et ses créateurs», souligne André Bathalon, co-fondateur et porte-parole de MURAL.

«Nous sommes une pépinière d’esprits novateurs et nous voulons projeter le talent montréalais en dehors de nos frontières», André Bathalon.

En plus de la création de différentes murales en direct par 22 artistes venus du monde entier- dont la moitié vient du Québec- les 1,5 million de visiteurs attendus pourront profiter de spectacles musicaux gratuits dès cette fin de semaine, d’expositions et de conférences.

Une variété d’installations et d’activités seront également mises en place sur le boulevard Saint-Laurent, avec la participation de nombreux commerçants.

Aussi, le Festival MURAL s’étendra pour la première fois cette année dans le Vieux-Montréal, du 8 au 11 juin. La rue Saint-Paul sera fermée entre le Marché Bonsecours et le Centre Phi et proposera un parcours dans les galeries d’art, ainsi que des œuvres et murales éphémères.

Le Marché Bonsecours accueillera la 3e édition de la Foire d’art Mural (FAM) et le Centre Phi présentera un documentaire sur Le mouvement de l’art urbain.

«Avec des visiteurs venant de partout dans le monde, on voit que l’art urbain est une motivation touristique. On ne s’entendait pas à autant d’écho positif au-delà de nos frontières cinq ans après la création du Festival, avoue André Bathalon. Tout ce qu’on souhaite maintenant c’est que Montréal soit à son plus beau lorsque les regards du monde se posent sur nous.»

Leonard Cohen

Une des murales du Festival sera réalisée par l’artiste montréalais spécialisé dans les portraits, Kevin Ledo, en hommage au regretté chanteur originaire du Plateau-Mont-Royal, Leonard Cohen.

Cette grande murale s’étendra sur neuf étages et sera réalisée sur la façade sud de l’Édifice Cooper, située sur le Boulevard Saint-Laurent, entre l’avenue Duluth Est et Napoléon, près de l’ancienne résidence du chanteur. L’œuvre sera terminée d’ici la fin du mois de juin.

Kevin Ledo est notamment connu pour avoir réalisé en 2016, entre autres œuvres à travers le monde, les portraits de l’actrice Janine Sutto dans le quartier Ville-Marie à Montréal et du militant pour l’environnement, David Suzuki, à Toronto.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!