TC Média/Charlotte Lopez Aménagée en collaboration avec les résidents et commerçants cette rue sera piétonne durant environ  4 mois cette année.     

Le projet-pilote estival de piétonnisation de la rue Roy Est, entre l’avenue Coloniale et la rue De Bullion est officiellement prêt. En place jusqu’à la mi-octobre, les aménagements constitués de quatre îlots construits en terrasses sur différents niveaux visent la pratique de l’agriculture urbaine.

En étroite collaboration avec les résidents et les commerçants, l’entreprise Castor et Pollux a créé des îlots ayant chacun un usage spécifique, explique Stéphanie Henry, une des fondatrices de la firme de design.

Une terrasse en bois, une de couleur rose, une en sable et une engazonnée permettront d’offrir à la population des espaces de vie conviviaux ainsi que des végétaux comme des fines herbes aromatiques et des fleurs comestibles.

Les enfants pourront jouer dans l’espace ludique en sable et cueillir également des fraises, framboises et cerises de terre, comme bon leur semble.

Un grand espace libre et public accueillera le Marché Fermier de l’organisme communautaire Santropol Roulant les mardis et jeudis, tout comme des ateliers et animation sur l’agriculture urbaine.

«En compagnie des enfants de l’école au Pied-de-la-Montagne, les citoyens ont participé à la fabrication de toutes les assises qui sont sur l’ilot engazonné et leurs noms sont inscrits dans les montants des assises», souligne Stéphanie Henry, ajoutant qu’il est important pour Castor et Pollux que les résidents s’impliquent dans la transformation de leur cadre de vie.

«Avec ce projet temporaire, on décide de procéder par étape en testant des aménagements de l’espace public, c’est un projet évolutif. L’été prochain cette rue sera de nouveau piétonne jusqu’à l’hiver, pour ensuite l’être de façon permanente l’été suivant», explique Alex Norris, conseillé d’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

En plus des aménagements, le projet accueille une grande table à pique-nique multigénérationnelle, conçue par des étudiantes en design de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal (UDEM) et offerte comme legs par Loblaw dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal.

À la fin de l’été, une évaluation sera effectuée par le Centre d’écologie urbaine afin de constater les points forts et points faibles de ce projet-pilote et  y apporter ensuite des ajustements si nécessaire.

Un bilan public sera également tenu en octobre par l’arrondissement. Une analyse de circulation est aussi prévue durant l’été sur les rues adjacentes pour évaluer le trafic dû à la fermeture de la rue.

Les cyclistes pourront aussi y trouver leur compte avec la présence d’une borne de réparation de vélos.

Suite aux demandes des résidents, inquiets quant aux impacts de ce projet de piétonnisation sur la circulation routière, l’arrondissement procède actuellement à l’installation de dos d’âne  sur la rue De Bullion, entre les rues Roy et Rachel, et sur la rue Napoléon, entre les rues De Bullion et le boulevard Saint-Laurent, selon Alex Norris.

Ce projet de 80 000$, en comptant la démobilisation, l’entreposage et la remobilisation, est une collaboration entre l’arrondissement et la Ville de Montréal qui a apporté son soutien financier dans le cadre du Programme d’implantation des rues piétonnes et partagées.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!