Collaboration spéciale Didier Giolat «On est en 2017, il y a bien d’autres moyens que de l’abattre», clame Didier Giolat, résident du Plateau.

Un érable en bon état va être arraché sur l’avenue du Mont-Royal, coin Des Érables, en raison du chantier de rénovation de la caserne de pompier 26, qui débutera au mois d’août.

Des travaux d’agrandissement et de mise aux normes de la Caserne 26 du Service de la Gestion et de la planification immobilière de la Ville de Montréal seront réalisés après les vacances de la construction, pour un coût de plus de 11M$ selon la Ville de Montréal.

Selon Catherine Piazzon, chargée de communication de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, des travaux d’excavation pour l’agrandissement de la tour vont compromettre la stabilité de cet érable argenté de 65 cm de diamètre, car de nombreuses racines nécessaires pour assurer l’ancrage de l’arbre seront sectionnées.

«La Ville a fait faire une expertise externe pour voir si on pouvait conserver l’arbre et l’arrondissement a aussi fait une contre-expertise. Malheureusement, c’est pour des raisons de sécurité. L’arbre va devenir dangereux, car on va être obligé de sectionner des racines.»

«Le projet consiste à réaliser des travaux de réfection de l’enveloppe, à refaire la dalle de garage, à remplacer les systèmes électromécaniques et à optimiser les espaces du rez-de-chaussée et d’une partie de l’étage de la caserne. Ce projet vise l’obtention d’une certification LEED – argent», peut-on lire sur le site de la Ville de Montréal

Didier Giolat, un résident de la rue des Érables, a interpellé le conseiller d’arrondissement Richard Ryan sur Facebook. Il se dit «outré, triste et en colère» de voir que la ville veut abattre «ce merveilleux arbre qui depuis 20 ans égaie [son] chemin».

En passant devant la caserne ce jeudi matin, M. Giolat a vu une affiche qui annonce aux résidents que l’arbre en question doit être abattu en raison de son obstruction au chantier.

«Cet arbre est magnifique, je ne veux pas qu’il l’abatte, il faut faire quelque chose, clame-t-il. Il est en bon état, bien garni, je ne comprends pas pourquoi la ville ne trouve pas un autre moyen pour contourner le chantier; un arbre c’est important, on est en 2017 il y a bien d’autres moyens que de l’abattre.»

Caserne 26

La caserne de pompiers 26 a été construite en 1901. Le bâtiment a été construit initialement comme hôtel de ville de la Ville De Lorimier et poste de pompiers. Depuis sa construction le bâtiment a subi plusieurs interventions, notamment, suite à un incendie en novembre 1999.

En raison des prochains travaux – qui devaient commencer en avril 2017 et finir en août 2018- le personnel de la caserne 26 est relocalisé à la caserne 19 depuis plus d’un an.

L’acheminement des secours se fait à l’aide de l’ensemble des casernes environnantes, selon les normes en vigueur et le schéma de couverture de risques.

Mise à jour : l’arbre a été arraché vendredi 14 juillet au matin.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!