Collaboration spéciale Santrovélo Réparation de freins, crevaison, vélo rouillé ayant passé l’hiver dehors… toutes les raisons sont bonnes pour apprendre à rafistoler son vélo.

Atelier communautaire de vélo, Santrovélo est l’un des collectifs de l’organisme Santropol Roulant, situé sur la rue Roy, dans le Plateau-Mont-Royal. Des dizaines de bénévoles aident les cyclistes depuis plus de 20 ans à réparer eux-mêmes leurs vélos, à moindre coût.

En étant membre pour 15$ par an ou bien en payant 5$ par jour d’utilisation, les usagers peuvent avoir accès à l’atelier de Santrovélo et à tous les outils mis à disposition, ainsi qu’à des pièces usagées à bas prix (1 à 3$ par pièce) et des pièces neuves.

«Santrovélo offre un service à  la communauté en enseignant aux gens comment réparer leur propre vélo. On ne réalise pas toutes les tâches, on leur explique comment faire afin qu’ils le fassent eux-mêmes, on cherche à favoriser l’autonomisation des membres», explique Emory Shaw, bénévole mécano depuis quatre ans.

Une trentaine de bénévoles se relaient du lundi au mercredi entre 17h30 et 19h30 dans la ruelle du Santropol Roulant pour offrir leur soutien et leurs conseils. Ils aident à réaliser un diagnostic et expliquent aux cyclistes les opérations à effectuer sur le bicycle.

«On souhaite bâtir des pratiques durables pour que les gens n’aient pas peur de leur vélo et afin qu’ils ne dépensent pas 100$ pour une révision dans un magasin, alors que cela leur prendrait seulement une trentaine de minutes d’attention», ajoute-t-il.

Réparation  de freins, crevaison, vélo rouillé ayant passé l’hiver dehors… toutes les raisons sont bonnes pour apprendre à rafistoler son vélo.

«De nombreux étudiants viennent nous voir, mais aussi des enfants avec leurs parents, des jeunes, des vagabonds, ou encore des passionnés de vélo et beaucoup deviennent par la suite eux-mêmes des bénévoles grâce à ce qu’ils ont appris», précise celui qui a réparé et créé quatre vélos lui-même.

«Savoir réparer son vélo donne davantage de connexion avec sa monture, on y est plus attaché et l’expérience urbaine est alors plus complète», Emory Shaw.

Santropol Roulant

Créé depuis 1995, l’organisme communautaire Santropol Roulant utilise la nourriture pour renforcer l’inclusion sociale entre les générations.

Un an plus tard est naît Santrovélo grâce à John Foster, un bénévole très impliqué, qui a transformé le sous-sol de la bâtisse qui servait à entreposer les vélos utilisés pour la livraison des repas, en atelier de réparation de vélo. Le «Centre Fais Le Toi-Même du Transport Sans Effet de Serre du Santropol Roulant» était né.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!