Collaboration spéciale La Pastèque Un dépliant contenant une carte du parcours sera distribué dans les lieux culturels de Montréal.

Un parcours urbain d’une douzaine de cases de bande dessinée géantes de Paul à Montréal, de l’auteur Michel Rabagliati, seront réparties dans le Plateau-Mont-Royal, du mois d’août au mois de décembre.

En collaboration avec la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, le projet Paul à Montréal, écrit par l’auteur de la série québécoise «Paul», Michel Rabagliati, et créé par les Éditions La Pastèque, sera disponible à compter du 12 août à partir du métro Laurier.

Les lecteurs pourront suivre le personnage de Paul sur un parcours urbain d’environ 45 minutes. Les cases géantes de 4 pieds de haut par 8 pieds de large seront installées sur 11 façades de maisons privées ou publiques, entre le métro Laurier et le parc La Fontaine.

À lire aussi: La première case de Paul à Montréal dévoilée

Cette BD en noir et blanc, avec des détails colorés en rouge sera muette. On pourra y découvrir Paul essayant de rattraper le mouchoir d’un personnage féminin afin de pouvoir lui redonner. À travers sa quête, il va traverser l’histoire de Montréal, de sa création jusqu’à aujourd’hui.

«Le fait qu’il n’y ait pas de texte simplifie la lecture, il y a tellement de détails et de richesses visuelles dans chacune des cases que les gens peuvent passer très peu de temps comme beaucoup de temps à regarder chacune d’entre elles. Le format est assez grand donc cela donne toute une richesse à l’expérience et fait ressortir tout le travail de Michel», déclare Frédéric Gauthier, cofondateur de la maison d’édition.

À l’aide d’un dépliant contenant une carte du parcours et distribué dans les lieux culturels de Montréal,  les visiteurs pourront découvrir la douzaine de cases de bande dessinée géantes, d’une distance d’environ 400 mètres chacune.

Des stèles signalétiques indiqueront également les lieux de chaque case ainsi que des détails sur le projet. Le site Web paulamontreal.com comprendra aussi une carte géolocalisée  afin que le parcours puisse être suivi sur un téléphone intelligent.

«Ce projet est une idée qui est dans nos cartons depuis quelques années et le prétexte du 375e anniversaire de la ville est apparu, on voulait que le parcours prenne environ 50 minutes et le Plateau était pour nous un choix logique, car les éditions La Pastèque sont originaires de ce quartier», ajoute M. Gauthier.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!