Charlotte Lopez | TC Média La SDC Saint-Denis espère que d'autres passages piétons pourront être créés dans l'avenir sur la rue.

Créé à la fin du mois de juillet, un feu de circulation doté d’une traverse piétonnière a été installé sur la rue Saint-Denis, à mi-bloc entre les rues Roy et Duluth, dans le Plateau-Mont-Royal. Cette réalisation de la Ville de Montréal entre dans le cadre de la réflexion actuelle du réaménagement de la rue Saint-Denis.

La Ville de Montréal et la Société de développement commercial (SDC) Saint-Denis ont travaillé en collaboration sur ce dossier afin d’offrir la possibilité aux piétons de pouvoir traverser de part et d’autre de la rue sans avoir à se rendre à une intersection.

«Cela est plus rapide et surtout plus agréable comme expérience de magasinage étant donné qu’il s’agit d’un tronçon très long de 300 mètres et qui nécessiterait une longue marche de la part du piéton pour se rendre à une intersection», indique Marie Eve Courchesne, chargée de communication à la Ville de Montréal.

Cette dernière mentionne que ce projet a été réalisé «en collaboration avec les représentants de la SDC-Saint-Denis dans le cadre de la réflexion actuellement amorcée sur le réaménagement à venir de ce tronçon de la rue Saint-Denis, […] initiée dans la foulée des travaux d’infrastructures souterraines qui ont eu lieu en 2015-16».

Caroline Tessier, directrice générale de la rue SDC, avance que cette idée de venir fractionner les longs tronçons de cette artère commerciale est une idée de longue date. Elle espère que d’autres traverses piétonnières pourront être créées dans l’avenir sur la rue, si celle-ci s’avère être positive.

«Plus le tronçon est long, plus les voitures prennent l’habitude d’accélérer et de prendre de la vitesse, donc cela vient créer un ralentissement, ce qui va avec la politique actuelle des 40 km/h», souligne-t-elle.

Le conseiller d’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Alex Norris, estime que «c’est le genre d’initiative dont on a vraiment besoin sur des longs îlots où les piétons sont souvent tentés de traverser à mi-chemin plutôt que de faire un grand détour pour rejoindre une intersection. Ça augmente la sécurité des gens et aussi la convivialité de la rue qui a des allures autoroutières».

Installer une traverse piétonnière va «augmenter l’attractivité de la rue, et être positif pour les commerces» selon lui.

Il pense d’ailleurs que l’Avenue du Parc aurait besoin également d’un tel passage piéton, notamment entre les rues Van Horne et Bernard qui est un «îlot très long et très dangereux, car beaucoup de monde traverse à pied illégalement. Nous avons l’impression d’être au bord d’une aire d’autoroute, ce n’est pas très convivial et sécuritaire pour les passants», ajoute M. Norris.

Redynamisation de la rue
Selon Caroline Tessier,  la redynamisation de la rue Saint-Denis des derniers mois, avec notamment les projets Fréquence et La Vague, Saint-Denis Littéraire, mais aussi le guide touristique du Plateau-Mont-Royal a eu un impact positif sur le chiffre d’affaires des commerçants, qui ont retrouvé des chiffres comparables à il y a environ trois ans.

On compte cette année 29 commerces qui ont ouvert, dont 14 qui ont fermés.

La SDC Saint-Denis compte lancer un Concours entrepreneurial le 30 août prochain en partenariat avec PME Montréal Centre-Ville et la Ville de Montréal, dans le but d’attirer des nouveaux commerces sur la rue.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!