Collaboration spéciale Google map Des espèces vont être choisies pour reproduire la forêt naturelle de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent sur l’avenue Tara Hall.

Un nouvel espace vert verra le jour au cœur du quartier Milton-Parc dans le Plateau-Mont-Royal. Les travaux commenceront cet automne sur l’avenue Tara Hall, une voie publique entièrement bétonnée, pour créer une forêt urbaine.

L’avenue Tara Hall, grande de 600m2, bordée par deux stationnements et entièrement asphaltée, sera réaménagée pour une dépense totale de plus de 273 000 $. Les travaux devraient débuter à la mi-septembre pour se poursuivre jusqu’en décembre.

«C’est une rue qui ne sert à pas grand-chose, on va la verdir, on va créer une petite forêt urbaine à cet endroit. Cela s’inscrit dans le cadre de nos efforts de lutte contre les îlots de chaleur», souligne Alex Norris, conseiller municipal.

Milton-Parc étant le secteur le plus densément peuplé de l’arrondissement, cette nouvelle rue viendra combler en partie le manque d’espaces verts du quartier. Alex Norris ajoute que la superficie totale de la rue Tara Hall est comparable à celle de chacun des trois parcs locaux du secteur.

Les impacts sur la circulation et le stationnement seront nuls selon lui, car «il n’y a qu’une seule entrée de garage à l’extrémité ouest du tronçon,  le stationnement y est interdit et aucune adresse civique ne s’y trouve».

Ainsi, ce dernier explique qu’un total de 24 arbres – dont quatre à grand déploiement (d’une largeur de 20 mètres et plus), cinq à moyen déploiement (d’une largeur de 5 à 19 mètres), neuf arbrisseaux (5 mètres et moins) et quatre conifères seront plantés dans cette «forêt urbaine».

«On va choisir des espèces qui vont reproduire la forêt naturelle de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent afin de renaturaliser un lieu totalement bétonné en ce moment», Alex Norris, conseiller municipal.

Un sentier en diagonale sera construit avec une surface de pavés recyclés des travaux du parc Devonshire et de la rue Prince-Arthur et des plates-bandes. L’arrondissement compte aussi y installer un système d’irrigation, cinq bancs et 10 supports à vélo.

Richard Phaneuf, membre du Comité des citoyens de Milton-Parc, qui avait participé à une rencontre publique sur le sujet en janvier 2015, pense que ce projet de créer une forêt urbaine est «peut-être idéaliste».

«Ça va devenir un beau refuge pour les bêtes puantes et les rats. Des fois il y a des retombées négatives auxquelles on ne s’attend pas. C’est louable de vouloir réduire les îlots de chaleur, mais j’aurai préféré voir construire le premier jardin communautaire de Milton-Parc à la place», clame-t-il

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!