Collaboration spéciale C'est beau En s’installant sur l’avenue du Mont-Royal, C’est beau fait un pied de nez aux entreprises multinationales installées sur l’artère ces dernières années.

La plateforme de vente en ligne de produits 100% locaux C’est beau ouvrira un magasin sur l’Avenue du Mont-Royal cet automne. Fini d’attendre la tenue de marchés de créateurs aux quatre coins de la ville, la boutique entièrement faite de matériaux québécois présentera une centaine d’artisans du Québec.

Depuis 2012, C’est beau met en avant le savoir-faire québécois en présentant aujourd’hui près de 100 créateurs de la belle province. Environ 250 produits pour la maison et le quotidien sont offerts sur leur site Web, combinant design, qualité et équité.

«En faisant la promotion de l’achat local, on tente de réduire notre empreinte écologique, favoriser l’économie d’ici et surtout, rendre notre quotidien encore plus Beau!», peut-on lire sur leur campagne de sociofinancement lancée lundi dernier afin d’aider les quatre associés à meubler de manière 100% Québécoise leur prochaine boutique.

C’est en novembre que C’est beau sera situé au 1 556 Avenue Mont-Royal Est, au coin de la rue Fabre. L’entreprise a fait appel à l’équipe d’architectes québécois Obiekt pour reconstruire entièrement le local et le designer à la québécoise.

C’est un lieu épuré et démonstratif  de 1200 pieds carrés qui sera présenté aux clients, où seulement un exemplaire de chaque produit sera proposé sur les tablettes.

Pratique et beau

«Le but n’est pas de représenter tout ce qui est fait ici, mais ce qui se fait de mieux. On fait une sélection pointue des objets selon des critères de design, de fonctionnalité et de durabilité», lance Julie Bélanger, associée et chargée de projet chez C’est beau.

Elle souligne que le produit doit être fait entièrement au Québec, doit être pratique, mais aussi beau, et doit rendre le quotidien meilleur.

«On représente les artisans de façon virtuelle, mais on voulait les représenter de façon concrète, c’est important de montrer les humains qui existent derrière les objets», commente-t-elle.

Ces deniers vont ainsi être invités à venir présenter leurs produits, à organiser des évènements et des ateliers en boutique afin d’expliquer leurs créations et leurs procédés de fabrication.

Plateau-Mont-Royal

Pour C’est beau, s’installer sur l’avenue du Mont-Royal représente un pied de nez au fait que cette artère a perdu ses commerces de quartier, explique Mme Bélanger.

«Ces dernières années, de plus en plus de multinationales comme Starbucks, Second cup et A&W se sont installées sur l’avenue et cela a modifié l’esprit du lieu», ajoute-t-elle.

«Sans prétention, on souhaite ramener une boutique de quartier en plein cœur du Plateau» – Julie Bélanger.

Par leur initiative, les quatre associés de C’est beau souhaitent que les gens
«achètent moins, mais achètent mieux».

«En ayant pignon sur rue et en étant donc plus accessible, on espère que cela éveille les gens à l’achat local. Certaines personnes sont moins portées à le faire, en voyant notre boutique elles le seront peut-être davantage», conclut la chargée de projet.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!