Archives Métro| Mario Beauregard Luc Ferrandez

Réélu avec 65,6% des voix dimanche dernier, le maire sortant du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, entame maintenant son troisième mandat, «heureux et soulagé» de la victoire de Valérie Plante de Projet Montréal à la tête de la Ville de Montréal.

Alors qu’il avait fait la promesse de ne pas solliciter plus de deux mandats en 2011, le revoici maire de l’arrondissement pour une troisième fois.

«Maintenant, j’ai plus d’ambition pour le quartier que j’en avais il y a huit ans. On s’est rendu compte que nos idées menaient à une augmentation de la population, du nombre d’emplois, du nombre de familles et du tourisme. Je pense qu’on peut être plus ambitieux et aller plus loin en termes de prospérité et de dynamisme pour Montréal.»

Avec une vision similaire notamment sur la question du logement social et sur le transport en commun, l’atmosphère sera «complètement différente» selon Luc Ferrandez avec la nouvelle administration centrale de Valérie Plante.

«Nous allons pouvoir désormais agir beaucoup plus vite et de manière plus cohérente, ajoute-t-il. Cela va être beaucoup plus facile surtout au niveau budgétaire, car Denis Coderre avait l’obsession de vouloir couper financièrement dans certains quartiers à la suite de la réforme des arrondissements qui avait appauvri Le Plateau-Mont-Royal.»

Nouveaux projets

Dans les quatre années à venir, Luc Ferrandez souhaite voir naître des projets tels que des interventions sur les intersections des avenues du Parc et Papineau, la restauration du parc La Fontaine ou encore la création de la piste cyclable sur l’avenue des Pins, que l’ancien maire Coderre avait refusée.

«On espère pouvoir rapidement faire cette piste cyclable, nous allons regarder si les travaux dont parlait M. Coderre pour la réaliser sont finalement nécessaires ou pas, si ce n’est pas le cas, on va la réaliser», lance Luc Ferrandez.

Environnement et sécurité des familles et des personnes les plus vulnérables restent ses priorités.

«Nous allons continuer à faire ce que nous faisions, une modification du quartier, coin de rue par coin de rue, intersection par intersection, parc par parc, école par école, jusqu’à ce qu’on ait un quartier à échelle humaine», précise-t-il.

Cinq nouveaux espaces publics

Le maire du Plateau-Mont-Royal entend agrandir et rénover la place Gérald-Godin, aménager la place occupée par une ancienne station-service à l’intersection entre l’avenue du Mont-Royal et la rue de Mentana, créer un mini-campus vert devant l’école Robert-Gravel, aménager d’une manière permanente les Terrasses Roy et réaliser une réfection du parc des Compagnons-de-Saint-Laurent.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!