Quentin Parisis/TC Média Quinn McMorrow accueille chez lui chaque semaine un public de plus en plus nombreux, pour des spectacles d’humour.

Chaque semaine, une dizaine d’humoristes investissent un loft du Plateau pour y présenter leurs dernières blagues ou se frotter à un nouveau public. Un lieu insolite, signe du dynamisme de la scène humoristique montréalaise.

L’ambiance est chaleureuse, la décoration excentrique, le spectacle de qualité. « On s’y sent comme à la maison » explique une personne du public habituée des lieux. Et pour cause, Quinn McMorrow, l’un des organisateurs, reçoit chez lui. Chaque vendredi, l’humoriste transforme le loft qu’il occupe avec ses colocataires en comedy club.

Ce soir-là, une petite centaine de personnes se sont présentées pour assister, contre une poignée de dollars, à la soirée Comedy at The Art Loft. Le principe est simple : offrir une scène aux humoristes sur laquelle ils vont pouvoir effectuer leurs premiers pas face à un public, tester leurs blagues, se faire connaitre au-delà de leurs frontières. Ce vendredi, Shafer Ward et Franco Danger sont venus spécialement du New Jersey. « C’est différent d’un comedy club classique, analyse Franco Danger. Ici, les gens ne viennent pas ‘acheter’ leurs petits moments de rire. Le rapport est différent, l’ambiance plus cool ».

Ici, pas question de venir concurrencer les scènes officielles et les nombreux cabarets de Montréal. Le choix de la langue des sketchs est libre, le public est affalé sur les canapés, assis à même le sol ou debout à côté des électros de la cuisine. « J’aime les comedy clubs, je veux même qu’ils m’aiment » s’esclaffe Quinn McMorrow, qui pointe ainsi la difficulté de se frayer un chemin dans le monde de l’humour. « Il faut dix ans pour se faire connaitre » estime Wassim El-Mounzer, la tête d’affiche ce soir-là. « C’est encore plus difficile pour les anglophones » ajoute-t-il. « Il y a plus d’endroits pour l’humour en français à Montréal, et plus d’argent » détaille-t-il.

Créée il y a un an, la soirée Comedy at The Art Loft connait un succès croissant, strictement développée grâce au bouche à oreille et soutenue par une page Facebook active. Quinn McMorrow et ses acolytes Kris Dulgar, Cian Considire, Alex Stairs, Adam Caroll et Abby Fonzerelli s’attachent à offrir un plateau varié et différent chaque semaine, un spectacle bien organisé, et le public répond présent.

Attiré par le concept de la soirée et l’ambiance détendue, Philippe, la trentaine, qui vient pour la première fois, s’extasie « C’est ça Montréal ! ». Il est rejoint en ce sens par Guylene, une habituée des lieux. « Le Plateau est l’endroit idéal pour ça. Il y a beaucoup d’artistes, des jeunes, des touristes » égrène-t-elle pour expliquer le succès du lieu et du concept. Il y a aussi manifestement beaucoup de talents.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!