L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal n’a pas abandonné l’idée de réglementer l’installation de mezzanines sur son territoire et a lancé une consultation sur le sujet.

Après avoir envisagé d’interdire ce type d’agrandissement quelque temps avant les élections, l’arrondissement a fait machine arrière face à la grogne de certains promoteurs, architectes et propriétaires ayant entamé des modifications.

L’idée n’a pas été abandonné pour autant mais le projet a été assoupli. Si l’interdiction n’est officiellement plus à l’ordre du jour, la possibilité d’encadrer ce type d’ajout fait ainsi toujours l’objet d’une étude.

Alors que l’autorisation d’ajouter une mezzanine à un immeuble est pour le moment automatique, elle pourrait être finalement décernée au cas par cas.

L’arrondissement met en avant le fait que ces mezzanines ne servent que trop rarement à rajouter des pièces et qu’elles peuvent avoir un impact négatif sur le voisinage, qui déplore une perte d’ensoleillement et visibilité accrue dans les habitations.

L’arrondissement entend également lutter contre « les intégrations malheureuses », et pense qu’un encadrement plus strict permettrait d’augmenter la qualité des projets finaux. Il insiste par ailleurs sur le fait que cette démarche s’inscrit dans une volonté « d’adapter la réglementation par rapport à son territoire ».

Une première consultation sur le sujet s’est déroulée le 29 août dernier en présence d’une centaine de participants, principalement des architectes inquiets.

Une deuxième vague de consultation doit se tenir le 6 décembre auprès de quinze résidents du Plateau, sélectionnés au préalable sur la base de la pertinence de leur intervention.

Ce temps de consultation sera suivi d’un temps de travail en janvier 2018 entre l’arrondissement et un groupe d’architectes constitué par l’Association des architectes en pratique privée du Québec.

Ces consultations visent à répondre aux questions qui se posent quant à l’instauration des critères qui vont permettre de déterminer si un projet de mezzanine est convenable ou non.

L’enjeu est délicat puisqu’il doit aussi veiller à ne pas freiner les investissements dans le secteur du Plateau-Mont-Royal malgré ce dispositif législatif. Aucune date de mise en place de la réglementation n’est cependant avancée pour le moment par l’arrondissement.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!