Charlotte Lopez|TC Média Avec la nouvelle administration centrale Projet Montréal, la dotation totale à l'arrondissement est désormais de plus de 24 000 000 $.

Dans son nouveau programme triennal d’immobilisations (PTI) 2018-2020 et son budget de fonctionnement 2018, le Plateau – Mont-Royal a annoncé des investissements de 15 M$ dans l’arrondissement l’année prochaine, sans hausse de taxe locale pour les résidents.

L’arrondissement a présenté jeudi 7 décembre dernier un «budget équilibré où l’on puise dans nos surplus plutôt que de piger encore dans les poches des citoyens», a indiqué le maire Luc Ferrandez.

Ce dernier a ajouté que «grâce à une saine gestion, et malgré les contraintes de la réforme du financement des arrondissements (RFA), nous n’augmentons pas la taxe relative aux services et réussissons même à réduire nos dépenses de 0,3 %».

Aussi, le Plateau – Mont-Royal disposera de 10 M$ de plus pour ses dépenses d’immobilisations 2018-2020. En effet, la dotation totale de la nouvelle administration centrale de Projet Montréal s’élève cette année à 24 085 000$.

Elle sera de 10 695 000$ en 2018, de 8 695 000$ en 2019 et de 4 695 000$ en 2020. Cela représente des augmentations de 6 M$ en 2018 et de 4 M$ en 2019, comparativement aux trois dernières années.

En ajoutant des crédits d’autres sources, l’arrondissement investira plus de 15 M$ dans des programmes de réaménagement des infrastructures (7 158 000$), de réaménagement de parcs (3 552 000$), de protection des bâtiments sportifs (3 006 000$), de réfection routière (PRR) (1 111 000$), et de protection des bâtiments (471 000$).

Concernant le budget de fonctionnement, ce dernier présente des dépenses de 55 337 500$ pour l’année 2018. Elles seront financées grâce aux transferts de la ville centre (36 550 600$), à l’espace fiscal (9 919 800$), aux revenus de sources locales (8 069 100$) et à l’affectation de surplus (798 000$).

L’espace fiscal reste le même

L’arrondissement a un manque à gagner de 2 379 500$. Pour le combler, il rationalise des activités à la hauteur de 1 332 700$, augmente sa cible des revenus locaux de 248 800$ et puise 798 000$ dans ses surplus, sans augmenter la taxe locale. L’espace fiscal demeure donc le même qu’en 2017.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!