Archives Métro Depuis 1981, la Ville louait l’ancienne École Baron Byng – une propriété de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) – à l’organisme.

Après plus de 35 ans dans les locaux de la rue Saint-Urbain, l’organisme communautaire Jeunesse au Soleil va sans doute devoir trouver un nouveau local. La Commission scolaire de Montréal (CSDM), propriétaire de l’édifice, souhaite reprendre le bâtiment pour y reloger des élèves.

L’école FACE, située dans Milton-Parc rue University, a besoin d’être rénovée entièrement, à hauteur de plus de 100 M$. Ce sont près de 1400 enfants qui vont devoir être relogés lors de ces travaux.

En plus d’avoir besoin de place pour les élèves de FACE, la CSDM en a aussi besoin pour de nouveaux élèves, toujours plus nombreux au fil des années.

«L’année dernière, ce sont 1840 élèves de plus que nous avons installés un peu partout dans Montréal, ce qui équivaut à trois écoles», indique Alain Perron, porte-parole de la CSDM qui pense devoir encore en accueillir environ 1000 annuellement lors des cinq prochaines années.

«On doit trouver de la place pour nos élèves, donc on n’a pas le choix de reprendre les écoles qui nous appartiennent», lance-t-il, telle que celle où est situé Jeunesse au Soleil.

L’organisme, qui existe depuis 1954 dans le Plateau-Mont-Royal et qui sert environ 2400 personnes en difficulté chaque mois en nourriture, vêtements ou encore en fournitures scolaires, n’est pas prêt à déménager.

Cohabitation

Jeunesse au Soleil, qui avait comme projet depuis huit ans d’acheter l’édifice pour 2,5M$, préférerait plutôt voir créer une cohabitation avec l’école sur le long terme, comme cela a été proposé à Catherine Harel-Bourdon, la présidente de la CSDM.

«Nous avons besoin du gymnase pour les activités sportives de nos jeunes le soir et la fin de semaine, et l’école FACE en a besoin la journée donc ça serait assez accommodant pour nous deux de la partager, tout comme l’édifice lui-même, explique Ernest Rosa, directeur de la gestion immobilière chez Jeunesse au Soleil. On peut partager les étages, ou même en ajouter un quatrième.»

La décision de reprendre le bâtiment de Jeunesse au Soleil se prendra le mercredi 20 décembre prochain, par les commissaires de la CSDM. «On ne sait pas encore ce qui va arriver», lance Alain Perron.

La CSDM demande également un financement de la part du ministère de l’Éducation pour la rénovation de l’école FACE, ainsi que de l’édifice de Jeunesse au Soleil, qui n’est pas aux normes et qui s’élèverait à 30 M$, selon Ernest Rosa.

«Cela fait huit ans qu’on demande au ministère du financement pour des agrandissements d’écoles. Il y a une quarantaine de chantiers d’agrandissement ou de transformation d’anciens immeubles actuellement en cours à Montréal, donc toutes nos démarches sont au conditionnel pour le moment», avance M. Perron.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!