Ralph-Bonet Sanon | TC Media En une semaine, 245 personnes ont signé une pétition pour avoir un parc à chiens clôturé dans le parc Jeanne-Mance

Lors du dernier conseil d’arrondissement, deux résidents du Plateau-Mont-Royal (PMR) sont venus demandés, pétition à l’appui, l’installation d’un parc à chiens clôturé dans le parc Jeanne-Mance ou aux alentours. Le maire Luc Ferrandez a assuré qu’il fera son nécessaire pour que cela soit rapidement réalisé.

Selon Anjali Choksi, résidente du PMR, les chiens de l’arrondissement manquent vraiment d’espace pour courir et jouer en liberté. Avec seulement deux parcs à chiens clôturés au parc Sir-Wilfrid-Laurier et au parc La Fontaine,  «c’est insuffisant, surtout si on compare à l’arrondissement de Rosemont-La-Petite-Patrie où on en compte cinq», énonce-t-elle.

En une semaine Anjali Choksi et Sam Blair ont réussi à récolter 245 signatures pour voir créer une aire protégée pour leurs canins, accessible toute la journée.

Actuellement, il est possible de promener son chien sans laisse dans un secteur précis du parc Jeanne-Mance, le matin de 6h à 8h30 et le soir de 20h à 00h en hiver, et en été la même chose le matin et le soir de 21h30 à 00h.

«Ce sont des heures très restrictives notamment pour les familles, car c’est très tôt ou très tard pour emmener des enfants et des chiens au parc», mentionne Sam Blair.

Aussi, il est important pour les résidents ayant signé la pétition que des clôtures soient installées, car la zone actuelle réservée aux chiens longe l’avenue du Parc, qui compte huit voies de circulation.

«Il n’y a aucune barrière séparant la zone des voitures, la situation est très dangereuse autant pour nos animaux que pour les automobilistes. Dans les quatre derniers mois, pas moins de cinq incidents ont eu lieu», alerte Anjali Choksi.

Le maire de l’arrondissement Luc Ferrandez, qui avait déjà mis cette demande dans la plateforme électorale lors des élections municipales de 2013, a annoncé qu’en tant que responsable des grands parcs, il fera son possible pour faire créer un tel parc.

Il a ainsi proposé aux citoyens de voir si un aménagement du sud de la zone réservée est possible. «On est d’accord, ça prend un parc à chiens clôturé, on va regarder toutes les possibilités pour que ce soit fait le plus rapidement possible», a-t-il ajouté.

Maéva Vilain, conseillère d’arrondissement pour le district Jeanne-Mance a tout de même expliqué que la zone réservée pour le parc canin était une zone patrimoniale protégée, et qu’il n’était donc pas possible d’y installer des clôtures.

«Ça aurait un trop gros impact sur le paysage, mais on étudie d’autres lieux sur le secteur, lance-t-elle. En ce moment la ville-centre est en train de plancher sur un nouvel aménagement du parc Jeanne-Mance au complet, incluant la partie avec les terrains de volleyball. On attends de voir si un parc à chiens entrerait dans ce secteur-là, sinon on regardera d’autres lieux.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!