Collaboration spéciale Fabrice Gaëtan Ouvert depuis 2013, Landry&filles proposait des vins natures et de la cuisine du terroir québécois sur l’avenue Papineau.

Les propriétaires du restaurant Landry&filles, situé sur l’avenue Papineau, ont annoncé leur fermeture soudaine jeudi, sur les réseaux sociaux. Surpris, des dizaines de clients ont exprimé leur déception et leur étonnement, tout en leur souhaitant des encouragements pour la suite.

«C’est une question de timing. Un associé nous a quittés l’année dernière donc cela nous a amenés à une certaine réflexion, explique Lisa-Marie Veillette, co-propriétaire. Des personnes ont montré un intérêt envers notre camion de cuisine de rue et notre local donc on a trouvé que c’était un bon moment pour laisser aller les choses après tout le chemin qu’on avait fait.»

Consciente que les fermetures sont toujours surprenantes pour les clients, Mme Veillette avoue qu’elle n’avait pas le cœur de l’annoncer avant aujourd’hui. «La vague d’amour que l’on a depuis l’annonce, on l’aurait eu depuis un mois, cela aurait été assez pour nous faire douter de notre décision», lance-t-elle.

Ouvert depuis 2013, Landry&filles proposait des vins natures et de la cuisine du terroir québécois, telles que des soupes à l’oignon, du foie de gras et langue de bœuf, du poulet rôti et leur célèbre salade de brocolis frits style césar.

Avant d’ouvrir leur restaurant, les propriétaires possédaient un camion de bouffe de rue depuis 2012, qui a continué à rouler jusqu’à l’été dernier. «La bouffe de rue est gérée différemment chaque année, ce n’est pas évident et toujours un peu plus compliqué en raison de la météo, des différents permis et évènements dans Montréal», conclut-elle.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!