Charlotte Lopez/Métro Média Ce terrain pourra afin avoir une vocation publique et culturelle.

La Ville de Montréal a décidé d’acquérir le Jardin Notman, situé au coin des rues Milton et Clark, après des années de lutte de la part du Mouvement Citoyen pour la Préservation du Jardin Notman. Le Plateau-Mont-Royal (PMR) adoptera ce soir en conseil d’arrondissement une décision pour exproprier le terrain et en faire un parc.

Ce site de 1000m2 situé derrière la Maison Notman et l’hôpital St-Margaret dans le sud-ouest du PMR, abrite une trentaine d’arbres, plus que centenaires pour certains.

Le Mouvement Citoyen pour la Préservation du Jardin Notman fait pression depuis 2013 pour que ce terrain ait une vocation publique et culturelle, alors que son propriétaire souhaitait tout détruire pour y construire des condos.

«Je n’arrive pas à y croire, mais maintenant je pense qu’on est bien partis! On espère pouvoir préserver et maintenir les arbres, car ils ont besoin d’entretien. On va nettoyer et on va faire un parc avec un accès aux citoyens», déclare Tony Antakly, porte-parole du Mouvement Citoyen.

Antakly compte bien y voir créer des activités culturelles et artistiques pour mettre en valeur le site. «On ne va pas lâcher et on va s’assurer que cela se fasse. On aimerait continuer à travailler en collaboration avec l’arrondissement du Plateau et la Ville de Montréal», ajoute celui qui a déjà proposé des maquettes et des idées d’aménagement du site.

La préservation de ce terrain d’importance patrimoniale, historique et naturelle était un engagement de Projet Montréal lors de la dernière campagne. «Nous avions promis que si on gagnait on sauverait le jardin, nous sommes très heureux que cela se fasse aussi rapidement», commente Alex Norris, conseiller de ville pour le District Jeanne-Mance.

L’expropriation a été évaluée par la ville-centre à 3,3M$. Le PMR versera 500 000$, tandis que l’administration de la Ville assumera le reste des coûts.

«On souhaite que le jardin reste un lieu très naturel, de répit de tout le chaos, le bruit et la pollution du centre-ville» – Alex Norris.

«Il y a aussi un potentiel d’agrandissement sur une partie des rues Milton et Clark, qui sont toutes les deux plus larges que nécessaire», précise-t-il.

Situé dans un quartier avec peu d’îlots de fraîcheur, ce terrain permettra d’être un nouvel espace vert pour les générations futures. «Cela va pouvoir continuer à améliorer la qualité de l’air et à couper le bruit de la ville. On aime notre quartier et le plus important pour nous est d’avoir un quartier à l’échelle humaine avec de la végétation», lance Tony Antakly.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!