Collaboration spéciale Richard Ryan Le 77, rue Bernard connaîtra désormais une occupation communautaire, culturelle, environnementale ou artistique.

L’entrepôt situé au 77, rue Bernard  Est, dans le Mile End verra naître un projet d’occupation transitoire dans ses locaux dans les mois à venir. L’Atelier Entremise, un OBNL spécialisé en usage temporaire de bâtiments vacants se chargera de ce mandat.

L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal (PMR) a octroyé un contrat de services professionnels pour un montant de 40 000$ au groupe Entremise.

Le lieu sera sécurisé prochainement pour en permettre des usages temporaires, tout en respectant le patrimoine industriel.

Des appels de projets seront lancés dans les semaines à venir pour mettre en place des activités dans cet ancien entrepôt du Canadien Pacifique, pendant une dizaine de semaines en automne 2018 ou au printemps 2019. «Cela dépendra du temps que prendra la sécurisation du lieu», explique Richard Ryan, conseiller de la ville du district du Mile End.

Des consultations ont eu lieu en 2017 avec plusieurs partenaires pour décider de l’avenir de cet endroit, qui s’inscrit en plein cœur du secteur des abords de la voie ferrée du Mile End.

Une mobilisation citoyenne y existe depuis 2006 dans le but de requalifier et de se réapproprier cet endroit, comme cela a été le cas avec les Bains Saint-Michel, le Champ des possibles, ou encore le futur skate-parc sous le viaduc Van Horne qui verra le jour l’automne prochain.

Occupation transitoire

À l’image du terrain du 967, avenue du Mont-Royal – l’ancienne station Esso – la décision a été prise de réaliser une occupation transitoire afin de «réaliser un projet sans aller trop vite dans le processus et en impliquant les gens du milieu», souligne M. Ryan.

L’entrepôt qui était sous la responsabilité de la Ville-centre jusqu’en 2016, était voué à une démolition pour en faire un site de voierie municipal. Il a été versé au domaine public et zoné parc en 2017, abaissant aussi le camionnage et l’entreposage dans le secteur. La responsabilité de ce lieu appartient désormais à l’arrondissement du PMR.

L’arrondissement invite donc, dans les prochaines semaines, des organismes locaux intéressés à proposer des projets pour animer le bâtiment et en faire un véritable laboratoire vivant.

«Le 77, rue Bernard connaîtra désormais une occupation communautaire, culturelle, environnementale ou artistique. Diverses activités y auront lieu dans le but de réfléchir à long terme à ce qu’il va devenir, car il pourrait y avoir une transformation plus importante du bâtiment dans les prochaines années», indique M. Ryan.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!