Charlotte Lopez/Métro Média Ce terrain pourra afin avoir une vocation publique et culturelle.

L’avis d’expropriation du jardin Notman, situé au coin des rues Milton et Clark, a été déposé la semaine dernière par la Ville de Montréal qui souhaite l’acquérir. Après des années de lutte de la part du Mouvement Citoyen pour la Préservation du Jardin Notman, ce dernier deviendra un parc dans les prochaines années.

«Le dépôt de l’avis d’expropriation est une étape cruciale dans le processus d’acquisition du jardin», déclare Alex Norris, conseiller municipal.

Ce site de 1000m2 situé derrière la Maison Notman et l’hôpital St-Margaret dans le sud-ouest du Plateau-Mont-Royal, abrite une trentaine d’arbres, plus que centenaires pour certains.

Le Mouvement Citoyen pour la Préservation du jardin Notman fait pression depuis 2013 pour que ce terrain ait une vocation publique et culturelle, alors que son propriétaire souhaitait tout détruire pour y construire des condos.

«Le processus avance beaucoup, la Ville devrait être propriétaire de ce terrain dans les semaines à venir», annonce M. Norris, ravi d’avoir pu annoncer la bonne nouvelle aux citoyens militants la semaine dernière.

Tony Antakly, porte-parole du Mouvement Citoyen espère pouvoir préserver et maintenir les arbres du jardin, qui ont besoin d’entretien. Antakly compte bien y voir créer aussi des activités culturelles et artistiques pour mettre en valeur le site.

«On ne va pas lâcher et on va s’assurer que cela se fasse. On aimerait continuer à travailler en collaboration avec l’arrondissement du Plateau et la Ville de Montréal», déclarait-il au Journal Métro au mois de février dernier lors de l’annonce de la sauvegarde du parc par l’administration centrale.

Discussions

Des rencontres auront lieu avec les citoyens militants et voisins du Jardin, ainsi que des experts en patrimoine et des paysagistes pour discuter de l’avenir de ce terrain d’importance patrimoniale, historique et naturelle, assure Alex Norris.

«L’objectif est de créer un nouveau parc en l’agrandissant notamment sur les rues Milton et Clark qui sont beaucoup plus larges que nécessaire pour le passage des véhicules», précise-t-il, ajoutant que la forme précise n’est pas encore déterminée.

«On veut faire des aménagements qui seront à la hauteur de l’importance historique et naturelle de ce lieu, et ça passe par des discussions avec les différents intervenants au projet, les travaux viendront ensuite», conclut-il.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!